René, Formateur

Directeur commercial pour une société durant de longues années, René a assuré sa reconversion en travaillant maintenant comme formateur au Forem. Il y donne un cours commercial à des demandeurs d'emploi.

Comment avez-vous été amené à travailler comme formateur au FOREM ?

J'ai récemment pris ma pension. Après avoir été actif durant de longues années, je me voyais mal rester chez moi à ne rien faire. J'avais plusieurs idées en tête pour ma reconversion. Quand j'étais directeur commercial, je chapeautais une équipe de délégués. Parfois, il m'arrivait d'en former moi-même quelques-uns. J'ai alors proposé spontanément mes services auprès du FOREM afin de former des délégués commerciaux.

Vous n'avez pas de formation pédagogique à la base. Cela n'a pas posé problème ?

Non car j'avais une expérience professionnelle assez conséquente.

Comment se sont déroulés vos débuts de formateur ? 

Quelque chose m'a surpris. Je ne m'attendais pas du tout à avoir en face de moi des gens aux profils aussi différents. Il y avait des jeunes demandeurs d'emploi mais aussi des plus anciens. Ils avaient tous aussi une carrière professionnelle différente: certains avaient déjà travaillé quelque peu dans le domaine, d'autres pas du tout. Certains avaient une fibre commerciale et d'autres pas.

Je dois bien reconnaître que parfois je me suis demandé ce que certains faisaient là! Au fil des cours, j'ai perdu deux ou trois étudiants, ceux qui ne semblaient pas être très intéressés par la matière. Par contre, je suis enchanté du comportement des autres. Ils marquaient un réel intérêt en me posant des questions bien précises.

Il y avait plusieurs adultes dans votre classe. Était-ce une relation prof / élèves?

Oui mais parfois cela pouvait dépasser le cadre pédagogique dans le sens où plusieurs sont venus me demander de les conseiller dans leurs recherches d'emplois. Je me souviens d'un adulte d'une trentaine d'années qui avait réussi à décrocher un entretien pour une place de délégué commercial. Je l'ai aidé quelque peu dans la préparation de cet entretien qu'il a par la suite décroché. J'ai perdu cet élève mais j'étais très fier de voir qu'il avait pu obtenir cet emploi. Il est venu me l'annoncer avec un grand sourire.

Comment avez-vous préparé votre cours?

Ayant exercé pendant des années dans la profession, mon expérience m'a permis de concevoir un cours assez vite. Je l'ai fort axé sur la pratique puisque l'objectif était quand même de voir ces personnes accéder à un emploi.

Votre formation vient de se terminer. Comptez-vous en donner d'autres?

Je l'espère. Cela m'a bien plu. Ils m'ont récemment contacté pour voir si j'étais intéressé de poursuivre l'expérience. J'ai répondu par l'affirmative.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.