Dans le monde de la bande dessinée, il arrive que différents profils apportent leur contribution et leur talent à la réalisation d’un album. Dans de nombreux cas, les étapes sont réalisées par une seule et même personne : le bédéiste.

Le scénariste (ou auteur) attribue un caractère, un passé, une vie aux héros dont il narre l’histoire. Cette dernière doit être passionnante et donner envie au lecteur de tourner la page afin de lire la suite. Certains albums peuvent également comporter une succession de planches sans lien entre elles. Le scénariste doit donc parfois pouvoir imaginer l’histoire (qui peut être un gag, par exemple) à l’aide de peu de cases. Le bon découpage et enchaînement des plans et la qualité des dialogues sont donc primordiaux. Une fois conçu, le récit est découpé en séquences afin de faciliter le travail du dessinateur.

Après avoir pris connaissance du scénario et s’être documenté sur le sujet, le dessinateur reconstitue l’univers et les personnages en quelques coups de crayon. Il réalise des esquisses dans des décors minimalistes afin de les présenter et d’en discuter avec le scénariste ou le directeur artistique et d’effectuer d’éventuelles modifications par la suite. Tout entre en ligne de compte : la composition de la page, la taille, la forme et la position des cases, etc.

Une fois les dessins réalisés, le coloriste se charge de l’application et de l’harmonisation des couleurs, avec ou sans indications (jour/nuit, couleur des vêtements, etc.). Après une phase de documentation et de recherches sur les styles, les époques, il choisit la couleur à utiliser dans les différentes zones délimitées pour les personnages ou les décors en faisant ressortir ce qui est important et en respectant le rendu voulu par le scénariste et le dessinateur. Il doit veiller à créer des jeux d’ombre et de lumière et à respecter la continuité des couleurs au fil des planches ou des albums. Enfin, les récitatifs (indications de lieu, de temps, etc.) et dialogues sont ajoutés dans les cartouches (haut des cases) ou phylactères (bulles), d’abord au crayon, avant d’être encrés ensuite.

De nos jours, les bédéistes ont de plus en plus recours à l’informatique afin de réaliser certaines étapes (notamment les couleurs, la mise en place des dessins, des phylactères, etc.).

 

Compétences & actions

  • Avoir une bonne connaissance du milieu de la bande dessinée, du manga
  • Posséder une bonne maîtrise technique du dessin
  • Maîtriser les notions de perspective, de couleurs…
  • Etre capable de restituer une histoire, des personnages, un décor…
  • Se documenter sur les sujets abordés
  • Maîtriser les logiciels informatiques de création (Photoshop, Painter, etc.)
  • Constituer un book
  • Pouvoir se renouveler
  • Négocier, démarcher

Savoir-être

  • Sensibilité artistique
  • Imagination, originalité
  • Curiosité
  • Précision
  • Patience, persévérance
  • Flexibilité
  • Excellent sens de l’observation
  • Sens du contact

Cadre professionnel

Le bédéiste peut travailler pour le compte d’une maison d’édition ou en tant qu’auteur indépendant et s’auto-publier. Il sera amené à prester des horaires relativement flexibles, en fonction des demandes mais aussi des délais. Il peut toucher une somme forfaitaire pour un dessin, une page voire un album entier ou percevoir un pourcentage sur les ventes sous la forme de droits d’auteur.

Afin d’être publié, il devra démarcher, présenter son travail et tenter de convaincre les maisons d’édition ou magazines. Dans le cadre de l’autoédition, il se chargera lui-même de la supervision technique de l’impression, de la stratégie commerciale et de la diffusion de ses publications. Il participera régulièrement à des foires, des salons ou des expositions afin de se faire connaître ou de dédicacer des bandes dessinées au public. Il n’est pas rare que les bédéistes se tournent également vers le graphisme, l’animation, la publicité ou l’illustration. Ils peuvent également proposer des stages ou des ateliers sur la thématique de la BD ou du dessin en général.

Autres appellations : Cartooniste, Coloriste, Dessinateur·rice de BD, Mangaka, Scénariste de BD

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.