Siep Logo

Bijoutier·ère, joaillier·ère

Artisanat Culture / Artisanat

Code Riasec RIA - Mise à jour 01/01/2006

C'est la personne qui conçoit, fabrique ou répare des bijoux à partir de pierres et métaux précieux ou semi-précieux, dans le but de les vendre. Elle conçoit le modèle, prépare les matériaux nécessaires selon la technique choisie (sculpture, coulage à la cire, pliage, soudure), elle le sertit de pierres, le lime, le sable et le polit. Elle estime les coûts des réparations et de fabrication. Elle peut reproduire sa création en plusieurs exemplaires à l'aide de techniques appropriés. Elle s'efforce de créer des bijoux exclusifs qui sauront répondre aux besoins et aux goûts de la clientèle.

Le bijoutier fabrique, transforme ou répare des bijoux en or, en argent, en platine, etc. Habile et précis, il laisse percer son imagination artistique. Que ce soit pour une pièce unique ou un modèle à diffusion multiple, il commence par un prototype. Il découpe, façonne le métal et ne lésine pas sur le polissage lors de la finition. Le joaillier intervient quand la parure comporte des perles ou des pierres précieuses. Il imagine une monture valorisant les pierres. Il a, de temps à autre, recours au sertisseur pour la mise en place des pierres dans la monture.

Bien souvent, le bijoutier se confond avec le joaillier : métal et pierre entrant souvent dans la conception d'un bijou. Le bijoutier ou le joaillier peut se doubler d'un gemmologue s'il sait distinguer les pierres synthétiques des pierres précieuses. Avant le sertissage, turquoises, topazes, émeraudes, rubis, etc. sont taillées par le lapidaire, le diamantaire se chargeant de la taille du diamant.

Quant au créateur en bijoux fantaisie, il donne libre cours à son esprit imaginatif pour les formes, montures, couleurs, etc.en assemblant des éléments en cuir, en bois, en métaux non précieux, en plastique, altuglas, etc. Ceux qui exercent pour la haute couture assurent deux collections par an.

 

Compétences & actions

  • Habileté manuelle
  • Sens créatif, aptitudes artistiques, patience et minutie
  • Soucieux de qualité et de productivité
  • Sens des volumes
  • Savoir lire un dessin technique et représenter graphiquement ce qu'il désire réaliser
  • Bonne acuité visuelle

Savoir-être

  • Précision
  • Minutie
  • Patience
  • Imagination

Cadre professionnel

Le bijoutier-joaillier travaille généralement dans un petit atelier de 2 à 3 salariés. Il passe beaucoup de temps à manipuler avec précaution des pièces de petites tailles mais, à l'heure actuelle, il doit également de plus en plus faire appel à l'informatique. Après quelques années d'expériences, le bijoutier peut ouvrir ou racheter une entreprise. Il peut également développer un atelier de création.

Souvent, les ateliers se consacrent à des activités haut de gamme pour fidéliser leurs clients.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.