Siep Logo

Endocrinologue

Santé & bien-être / Pratique médicale

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé
Code Riasec ISA - Mise à jour 30/11/2015

Ce spécialiste étudie le fonctionnement, les maladies et les moyens de traiter les glandes endocrines (celles qui produisent les hormones) ainsi que le métabolisme (ensemble des fonctions du corps indispensables à la vie comme, par exemple la fabrication et l'utilisation du glucose). L'endocrinologue dépiste et traite donc les désordres hormonaux et leurs conséquences, en aidant à restaurer l’équilibre hormonal de l’organisme.

Il prend en charge des personnes souffrant de problèmes thyroïdiens (hyperthyroïdie, hypothyroïdie, thyroïdite [1], nodule [2] thyroïdien, cancer de la thyroïde, etc.), mais aussi d'anomalies de fonctionnement des glandes surrénales, de l'hypophyse (glande située à la base du cerveau).

Il s'occupe également du traitement et de la surveillance des personnes diabétiques (volet thérapeutique et éducatif). D’où l’intitulé de la formation « Certificat de compétence en Endocrinologie-diabétologie ».

Les dysfonctionnements des glandes sexuelles (ovaire, testicule) peuvent également être traités par ce médecin. Il est, par exemple, spécialisé dans les troubles de la puberté (tardive ou précoce). Chez les femmes, en cas de ménopause précoce ou en cas de symptômes liés à celle-ci, c'est aussi lui qui peut intervenir comme chez les hommes souffrant de symptômes liés à l'andropause [3]. A noter que des endocrinologues se sont spécialisés dans la médecine de la reproduction (procréation médicalement assistée), les problèmes de baisse de fécondité, de stérilité étant régulièrement liés à des troubles hormonaux.

Dans le cadre de l'endocrinologie pédiatrique, il s'intéressera aux problèmes liés à la croissance, aux pathologies de la nutrition, du calcium et du phosphore (formes héréditaires du rachitisme), aux pathologies thyroïdiennes congénitales ainsi qu'aux enfants avec hypoglycémie ou atteints du syndrome de Prader-Willi (caractérisés par une obésité, une petite taille et des difficultés motrices).

Enfin, il est spécialisé dans la prise en charge des affections liées aux troubles métaboliques (comme une hypercholestérolémie) et traite, en particulier, le surpoids et l'obésité.

Lors de sa consultation, il examine la personne, effectue des tests afin d'obtenir des renseignements sur son état de santé, analyse les résultats et pose un diagnostic. Il prescrit les traitements appropriés (médicaments, diète, etc.) ou dirige le patient en chirurgie selon le cas. Enfin, il assure le suivi du patient.

Ce spécialiste effectue peu d'actes techniques.

 

[1] inflammation de la glande thyroïde susceptible d'aboutir à sa destruction. Les causes peuvent être de nature infectieuse mais le plus souvent la thyroïdite est le résultat d'une destruction par un phénomène d'auto-immunité (le patient fabrique des anticorps contre ses propres tissus).

[2] grosseur anormale de forme généralement arrondie, qui se développe à la surface d'un tissu ou dans un organe.

[3] ensemble de symptômes physiologiques et psychologiques qui peuvent accompagner la baisse de testostérone chez l'homme vieillissant.

 

Compétences & actions

  • Connaître la physiologie endocrinienne et le fonctionnement du métabolisme
  • Réaliser des bilans de suivi endocrinien ou d'obésité
  • Analyser les résultats des différents bilans demandés
  • Poser un diagnostic, y compris un diagnostic différentiel
  • Prescrire le traitement adapté
  • Assurer un suivi régulier du patient en vue de réadapter son traitement
  • Etablir une relation à long terme avec le patient dans le cadre des maladies chroniques
  • Collaborer avec une équipe pluridisciplinaire
  • Se tenir informé de l’évolution du métier

Savoir-être

  • Empathie
  • Curiosité scientifique
  • Tact
  • Patience
  • Ecoute et bon sens relationnel
  • Tolérance
  • Pédagogie
  • Disponibilité
  • Esprit d’analyse

Cadre professionnel

L'endocrinologue exerce en cabinet privé et/ou en hôpital. Il peut également travailler dans le secteur de la recherche et de l'enseignement. Après plusieurs années d'ancienneté, un poste de chef de service peut lui être proposé. L’endocrinologue collabore intensivement avec la première ligne (gériatres, médecins généralistes, pédiatres, diététiciens) mais aussi avec des gynécologues, rhumatologues, urologues, oncologues, néphrologues, podologues, ophtalmologues, etc.

Conditions requises

Le titre d’endocrinologue-diabétologue est un Titre Professionnel Particulier (TPP) qui est régi par l’Arrêté ministériel du 15 avril 1997 modifiant l’Arrêté ministériel du 9 mars 1979 fixant les critères spéciaux d’agréation des médecins spécialistes, des maîtres de stage et des services de stage pour les spécialités de la médecine interne, de la pneumologie, de la gastro-entérologie, de la cardiologie et de la rhumatologie.

Autre appellation : Endocrinologue-diabétologue

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.