A la fois commerçant, créatif, expert en fleurs et habile de ses mains, le fleuriste donne une seconde vie au végétal après sa coupe.

Il choisit, négocie et achète les fleurs chez des horticulteurs ou chez des grossistes. Il en contrôle la qualité et la fraîcheur, les trie et les prépare. Il coupe et nettoie les fleurs fraîches. Il arrose et nourrit les plantes en pots et les fleurs coupées. Il leur prodigue les soins nécessaires (taille, engrais, produits pesticides, rempotage, etc.) Il compose des bouquets de toutes tailles et réalise des compositions pour différentes occasions, parfois sur commande. Il crée aussi des arrangements végétaux adaptés aux fêtes annuelles et des projets de décoration divers. Il imagine puis dessine un décor en tenant compte des contraintes d’espace, de temps ou des désiderata des clients, il évalue le temps et le budget nécessaires puis réalise son projet. Il peut se déplacer pour livrer ses commandes et les installer chez les particuliers et les professionnels.

Il dispose ses fleurs, ses plantes et ses bouquets dans sa boutique et agence la vitrine. Il reçoit les clients, les conseille, réalise les montages floraux et compose les bouquets de leur choix, les emballe avec soin et en assure la vente. S’il est indépendant, il se charge aussi des aspects administratifs et comptables de son commerce, ainsi que de la gestion des stocks. Il veille à écouler sa marchandise avant qu’elle ne fane. Il range et nettoie son atelier et entretient les équipements.

Les mains du fleuriste donnent couleur et odeur à tous les événements qui rythment la vie humaine : une naissance, une fête d’anniversaire, un mariage, une réussite professionnelle, un décès, etc.

 

Compétences & actions

  • Notions de botanique
  • Entretien des fleurs et des plantes
  • Manipulation, entretien et/ou conservation des outils (sécateurs, cisailles) et des produits adaptés
  • Connaissance du marché
  • Compétences de gestion

Savoir-être

  • Accueillant
  • Sens artistique
  • Sens esthétique : savoir marier les formes, les couleurs et les essences
  • Bonne condition physique
  • Sens commercial
  • Respect des normes de sécurité et d’hygiène en vigueur
  • Souci de l’environnement
  • Dextérité
  • Esprit d’entreprise

Cadre professionnel

Les horaires du fleuriste sont contraignants. Il travaille le week-end et son activité connaît des pics lors de fêtes comme la Toussaint, la fête des mères ou les fêtes de fin d’année. Durant ces périodes, il peut être occupé 15 heures d’affilée. Debout dans une atmosphère humide et chargée de pollen, il a les mains dans l’eau et utilise des produits pouvant être allergènes comme l’eau de javel. Il porte de lourdes charges. Il peut travailler comme fleuriste indépendant ou dans une grande surface, dans une jardinerie ou sur les marchés.


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.