Siep Logo

Opérateur·rice de photocopieur

Technique & industrie / Imprimerie & papier

Code Riasec RIC - Mise à jour 01/06/2013

La fonction d’opérateur de photocopieur ne doit pas être confondue avec celle de technicien de photocopieur, c’est-à-dire la personne qui installe, entretient, répare les photocopieurs et autres imprimantes laser. Généralement, ce dernier est extérieur à l’entreprise et est employé par la marque de photocopieur utilisée. Il assure un service de maintenance, gratuit ou payant, proposé par le fabricant.

Il assure la reproduction de documents par photocopie, ainsi que leur reliure éventuelle. Cependant, il peut être aussi chef d’entreprise et exploiter un de ces « copy shops » qui fleurissent près des écoles et des universités. Dans ce dernier cas, il assure aussi l’exploitation et la gestion commerciale.

Du point de vue technique, son travail consiste à effectuer des gestes simples pour assurer le bon fonctionnement des machines. Il gère l’approvisionnement des machines, les nettoie, vérifie les niveaux d’encre, assure le bon déroulement des opérations en fonction des demandes du client et vérifie le produit fini. Il prépare les documents à reproduire et configure les photocopieurs sélectionnés.

Avec le développement des supports informatiques, il est amené à utiliser différents supports, tels que : clé USB, CD-ROM, DVD-ROM, fichier informatique, document papier, email… Ce travail ne nécessite pas ou peu de qualifications particulières, mais cela pourrait bientôt changer avec l’apparition des copieuses et imprimantes 3D sur le marché grand public.

L'imprimante 3D est une machine capable « d’imprimer », ou plutôt de fabriquer, un véritable objet à partir d'un fichier numérique. De plus, elle peut utiliser presque toutes les matières susceptibles d'être fondues (plastique, mousse, métal, etc.). Cette technologie pourrait constituer une révolution comparable à celle d’Internet. À terme, la fonction demandera des connaissances informatiques et techniques bien plus étendues que celles requises actuellement.

 

Compétences & actions

  • Posséder des connaissances de base en informatique
  • Se former aux nouvelles technologies
  • Se plier aux consignes et aux contraintes
  • Gérer les stocks
  • Préparer les commandes
  • Satisfaire les demandes de la clientèle

Savoir-être

  • Concentration, rigueur et organisation
  • Bonne forme physique
  • Résistance au stress et au bruit
  • Esprit de collaboration
  • Flexibilité

Cadre professionnel

L’opérateur de photocopieur travaille dans une entreprise spécialisée ou dans une grande entreprise publique ou privée. C'est un travail de jour qui demande peu de qualifications, mais ne présente pas beaucoup de possibilités d’évolution.

Dans les grandes sociétés ou les copy shops, il peut aussi se retrouver à la tête d’une équipe de plusieurs personnes et peut alors être amené à aussi tenir la caisse. Le travail peut s’avérer physiquement pénible, en raison du poids des rames de papier à transporter, des flashs lumineux et du bruit des photocopieuses mais aussi d’une certaine toxicité des solvants et encres utilisés pour les machines.

Formations

Il n’existe pas de formation spécifique pour se préparer à ce métier. La fonction est généralement accessible sans diplôme ou formation. Le candidat bénéficie parfois d'une formation interne ou organisée par le fabricant de la machine qu'il utilisera.

Les liens formations-métiers sont mis à jour annuellement.

Autres appellations : Imprimeur·euse, Opérateur·rice de machine d'impression, Reprographe

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.