Le secteur du bois en difficulté

Posté le 12/07/2012  —  Actualité précédente / suivante

En Wallonie, le secteur du bois n’est pas au beau fixe. Plusieurs raisons expliquent les difficultés rencontrées par les professionnels du secteur (menuisiers, propriétaires de parcelles, exploitants, scieries, papeteries, etc). Le manque de main-d’œuvre est notamment pointé du doigt, aussi bien par les exploitants que par les industriels. Non seulement le secteur n’est pas assez attractif, mais la formation laisserait aussi à désirer.

Face à ces difficultés, la Wallonie a lancé son nouvel Office économique wallon du bois (OEWB), dont l’objectif est de rassembler tous les acteurs de la filière bois afin d’en améliorer l’économie et d’apporter des solutions aux problèmes rencontrés. Il sera chargé de relayer les attentes du secteur auprès des pouvoirs publics, d’apporter des conseils aux différentes branches du secteur, d’informer sur les aides financières, etc. Concrètement, l’OEWB aura deux types de missions : des actions « urgentes », destinées à répondre aux problèmes actuels et des actions « de fond », à plus long terme (mise en place d’un tableau de bord économique du secteur, améliorer les contacts, prévenir les crises qui peuvent nuire à la production, assurer une veille stratégique pour rester au courant des technologies et normes en vigueur, etc.).

La filière bois en Wallonie représente 2.500 entreprises générant 18.000 emplois, pour un chiffre d’affaire annuel de 5 milliards d’euros.

Le Soir et L’ Avenir, 12 juillet 2012 

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus