Médecine vétérinaire : un concours en fin de 1ère pour filtrer les étudiants

Posté le 12/05/2016  —  Actualité précédente / suivante

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé d’instaurer un concours, dès la rentrée 2016-2017, à la fin de la première année de médecine vétérinaire, afin de faire face au nombre toujours croissant d’étudiants. Le dispositif est similaire au mécanisme élaboré pour les études de sciences médicales et dentaires.

C’est surtout durant le master que le nombre élevé d’étudiants en médecine vétérinaire est problématique. En effet, c’est lors de ce cycle que les étudiants sont en contact direct avec les animaux. Or, avec 900 étudiants inscrits en master, l’organisation de la formation est plus compliquée, notamment en ce qui concerne les cours pratiques (cas cliniques, autopsies, opérations, etc.).

En Fédération Wallonie-Bruxelles, quatre universités organisent le bachelier (ULG, UNamur, UCL et ULB) mais seule l’ULG offre le master.  Même si la problématique se concentre sur Liège, le concours sera bien organisé dans les quatre universités.

L’Avenir & Le Soir, 12 mai 2016

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus