S., Animatrice - Educatrice

Interview réalisée en octobre 2010

S. est animatrice et éducatrice au sein d'un Espace communautaire. 

Pouvez-vous retracer en quelques lignes votre parcours scolaire, professionnel ?

Après mes études secondaires, j’ai suivi une année d’études d’assistante sociale. Je ne m’y plaisais pas donc j’ai changé et commencé des études d’éducatrice spécialisée à Tournai.  J’ai obtenu mon diplôme avec distinction et réalisé mon mémoire sur l’autisme infantile. En première année, j’ai effectué un stage dans une petite maison d’enfants à Arbre. En deuxième année, dans un Centre d’Expression et de Créativité et en dernière année, j’ai eu la chance de travailler auprès d’enfants autistes et psychotiques. J’ai également effectué un stage auprès d’adultes handicapés. Aujourd’hui et depuis 10 ans, je travaille dans ce que l’on appelle un Espace Communautaire -  Maison des jeunes dans la région de Namur.

Pourquoi avez-vous choisi ce métier ?

Au départ,  j’ai choisi ce métier car j’avais envie de changer le monde, en tout cas de participer à un certain changement pour rendre la vie plus juste.

Pouvez-vous décrire concrètement en quoi consiste votre travail ?

Je suis responsable d’une école de devoirs pour les enfants de 6 à 12 ans. J’anime également des ateliers théâtre pour enfants, adolescents et adultes et des rencontres et animations pour des mamans du quartier en partenariat avec l’ONE. J’organise aussi des plaines durant les vacances scolaires. Enfin, j’ouvre des « accueils » pour des jeunes de 12 à 25 ans. 

Avec quel type de public travaillez-vous ?

Le public qui fréquente l’ECMJC est un public composé de personnes issues de communautés diverses. Ce sont des personnes socialement et parfois culturellement « défavorisées ».

Quels sont les avantages de votre métier ?

Mon métier me donne la possibilité d’entreprendre des projets intéressants, qui me tiennent à cœur.

D’après vous, quelles sont les qualités requises pour devenir animatrice/éducatrice ?

Pour moi, un éducateur doit être à l’écoute, être capable de prendre du recul face à une situation difficile, pouvoir se remettre en question, être capable de travailler en équipe, être créatif, patient, pouvoir analyser les besoins d’une population, avoir un point de vue critique sur la société et un minimum de culture générale, être motivé et donner un sens à sa profession.  

Est-il important de continuer à se former ? Si oui, dans quel(s) domaine(s) ?

Après mes études, j’ai suivi plusieurs formations. C’est très enrichissant de continuellement se former. Voici la liste des formations entreprises dans le cadre de ma profession :

  • Comédienne animatrice en théâtre action
  • Apprentissage de la citoyenneté par le conte
  • Entrainement  mental
  • Communication non violente
  • Gérer et créer son projet d’animation socioculturelle

Toutes ces formations m’ont permis d’enrichir mes compétences.

Quels sont les conseils que vous donneriez à un jeune qui a envie d’exercer ce métier ?

Le conseil que j’ai envie de donner aux jeunes qui ont envie d’exercer ce métier, c’est d’être humble et authentique.

 

 

 

 

 

 

 

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus