TV Planner Buyer, acheteuse d'espace publicitaire chez Optimedia

Pourriez-vous nous dire quelques mots sur Optimedia ?

Optimedia est une centrale d'achat d'espaces qui réserve et achète de l'espace publicitaire pour ses annonceurs, négocie l'achat de cet espace dans tous les médias : TV, radio, presse écrite, «boomerang» (cartes postales gratuites dans les cafés et restaurants).

Quelles sont les principales fonctions au sein d'une centrale d'achat ?

Le media planner reçoit un budget de l'annonceur et en fonction de la cible, il décide de confier autant à tel ou tel média. Le media buyer achète de l'espace dans les médias. Un TV buyer, par exemple, achète de l'espace sur toutes les chaînes francophones et néerlandophones pour un même produit. Il est important de préciser que la télévision est le média le plus complexe et le plus évolutif. Le pigiste vérifie les parutions dans la presse. Pour la vérification télévisuelle, on fait appel à une société extérieure et pour la radio, il n'y a pas de contrôle.

Quels sont les partenaires directs de la centrale d'achat ?

Les annonceurs qui viennent à la centrale d'achat avec un briefing (budget, cible,...) ; le media planner qui dresse un plan avec le client puis va «briefer» chaque département de la centrale ; et les régies qui sont chargées de la commercialisation de l'espace publicitaire.

Quel est votre parcours scolaire ?

Je suis licenciée en sciences sociales.

Et votre parcours professionnel ?

J'ai été stagiaire pendant trois mois chez Publicis, au département planning stratégique (qui détermine la cible et la manière de l'atteindre). J'ai aussi fait un stage d'un an à la CEE à la Direction Générale de la Pêche (études socio-économiques dans le domaine de la pêche et de l'aquaculture). Ensuite, j'ai fait de nombreux intérims dans le domaine de la pub : encodage, réceptionniste, etc. En 1994, j'ai intégré le département média de Saatchi (devenu Zénith Media) en tant que TV buyer junior. J'y suis restée pendant 4 ans et à présent, je suis TV buyer chez Optimedia depuis 1998.

Comment se déroule une journée type ?

J'arrive vers 8 h 30 - 9 h et j'envoie des fax, je téléphone, je travaille sur PC. Je gère les bons de commande, j'analyse les audiences de la veille et j'optimise les plans. Il s'agit d'une gestion administrative lourde. Fin août, début septembre, je vais voir les nouvelles grilles des programmes (à l'extérieur) mais en général, il y a peu de réunions en externe. Je ne termine jamais avant 18 h et souvent, il est 19 h.

Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui souhaiterait exercer cette profession ?

Je lui conseillerais de faire des études universitaires polyvalentes, de faire des stages et d'envoyer des candidatures spontanées mais le meilleur conseil que je puisse donner est qu'il faut faire des études en fonction de ce que l'on aime et pas en fonction de la profession que l'on souhaite exercer.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus