Le docker travaille dans les ports de marchandises, où ils s'occupent de toute la manutention mais principalement du chargement ou du déchargement des cargaisons. Présent sur le quai à l'arrivée du bateau, il doit au plus vite ouvrir les cales, décharger les conteneurs, qui pèsent parfois plusieurs tonnes. Ce métier reste très physique même si on recourt de plus en plus fréquemment à des engins de portage. Nonobstant cette résistance physique à toute épreuve, le docker doit faire preuve de ponctualité et de rapidité. En effet, certains chargements contiennent des denrées périssables et/ou obéissent à des contraintes de délais. Mais le docker doit aussi être très flexible car les arrivages dans les ports s'effectuent de jour comme de nuit.

Ce métier n'est pas sans risques en raison de l'enchaînement d'opérations impliquant concentration et précision dans le transbordement de charges volumineuses. La répartition des tâches est un facteur important chez les dockers. Chaque chargement ou déchargement de navire donne lieu à la constitution d'une équipe. L'effectif varie selon le travail à accomplir : nature des marchandises, taille du navire, délais, etc. L'activité a fort changé, évolution technologique oblige. L'utilisation de conteneurs, d'unités de charge, de palans, la manutention ne nécessitent plus qu'un nombre restreint de dockers. Cependant, le métier reste pénible.

 

Compétences & actions

  • Connaissances techniques relatives à l'utilisation d'appareils de manutention et de levage ;
  • Connaissances en mécanique, électricité, électromécanique et électronique
  • Etre en mesure d'effectuer de légères réparations
  • Connaissance et respect des consignes de sécurité

Savoir-être

  • Bonne résistance physique
  • Disponibilité et flexibilité (horaires variés)
  • Esprit d'équipe
  • Ponctualité
  • Sens de l'organisation
  • Aimer le travail en extérieur, pouvoir travailler quelles que soient les conditions climatiques

Cadre professionnel

Le métier s'exerce dans les ports de marchandises. Après plusieurs années d'expérience, le docker peut devenir chef d'équipe, gérer le parc des conteneurs à l'aide d'un ordinateur, affecter les marchandises aux emplacements prévus et identifier et contrôler les produits qui entrent ou qui sortent du port. Il peut aussi se voir confier la gestion d'un hangar.

Formations

Il n’existe pas de formation spécifique pour se préparer à ce métier. Cependant, une formation technique ou professionnelle d’opérateur d’engin de manutention est vivement conseillée pour exercer dans les ports en Wallonie.
Pour ce qui concerne les ports de Bruxelles-Vilvorde et les ports en Flandre, il existe deux centres de formation professionnelle reconnu : OCHA (www.ocha.be) à Anvers et le centre de formation pour ouvriers portuaires de Zeebrugge (www.cewez.be).

Les liens formations-métiers sont mis à jour annuellement.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus
Le SALON SIEP VIRTUEL se déroulera du 21 au 24 avril de 13h à 19h et vous pouvez déjà vous enregistrer. C'est par ici !