Par souci de lisibilité, nous avons pris le parti de ne pas écrire le féminin et le masculin du métier dans ce texte. Seul le titre est inclusif.

Sur le terrain, sur une piste d'athlétisme ou dans un gymnase, le professeur d'éducation physique, familièrement appelé « prof de gym », enseigne une discipline sportive et, par ce biais, les principes d'une bonne condition physique, les exercices pratiques ainsi que les jeux et les règlements. Son objectif est d'amener l'élève à avoir non seulement une bonne santé physique, mais aussi une bonne santé mentale et sociale.

Durant ses heures de cours, le professeur apprend aux élèves la théorie et la pratique de disciplines sportives. Il bénéficie d'un large éventail d'activités pour lesquelles il dispense la formation en fonction des équipements dont il dispose au sein de l'établissement. Sa profession implique qu'il maîtrise une bonne partie des disciplines sportives sous différents aspects (lois du jeu, matériel, sécurité), qu'il s'agisse de sports individuels (athlétisme, natation, gymnastique, etc.) ou de sports collectifs (volley, football, basket, handball, etc.).

Enseignant avant tout, son rôle ne se cantonne pas à choisir un sport et à encadrer l'activité sifflet à la bouche. À lui de développer les capacités motrices de ses élèves, mais aussi leur sens de l'initiative, du respect des règles et leur esprit d'équipe. Contrairement à ses collègues, il n'a pas de salle de classe ; il doit donc composer avec des conditions météorologiques incertaines, la disponibilité et l'éloignement des salles de sport. Cette mobilité peut l'amener à nouer des contacts avec les collectivités locales et les sociétés de transports.

Comme tout enseignant, il n'a pas fini sa journée quand la sonnerie retentit. Il n'a pas de copies à corriger, mais il prépare minutieusement ses cours en suivant le programme qui a été établi et définit, pour chaque classe, les objectifs à atteindre et les compétences à acquérir. Il lui faut également tenir compte du niveau et des possibilités de progression de chacun en gardant sans cesse à l'esprit la sécurité des élèves. En plus de ses heures de cours hebdomadaires, le professeur d'éducation physique consacre également des heures pour animer les activités extrascolaires de son établissement, sportives ou non. Il participe aussi aux conseils de classe/jurys, à des réunions avec d’autres professeurs et à des rencontres avec les parents d’élèves. Comme ses autres collègues, il peut être titulaire de l’une de ses classes. S’ajoutent alors à ses responsabilités d'autres missions : développer des contacts avec les familles (notamment en lien avec l'orientation des élèves), organiser le conseil de classe, etc.

Le professeur d'éducation physique dans l'enseignement fondamental et secondaire transmet à ses élèves différentes compétences dans les trois champs de l'éducation physique : habiletés gestuelles et motrices (maîtrise et coordination des mouvements, équilibre, etc.), condition physique (endurance, force, souplesse, etc.) et coopération sociomotrice (respect des règles, fairplay). La question n'est pas de privilégier un champ par rapport à un autre, mais de les envisager tous afin de permettre à l'enfant/adolescent de se construire et de progresser. Dans l’enseignement supérieur, les cours sont axés sur des notions plus pointues, des savoirs et compétences qui seront mis en œuvre dans le cadre de fonctions spécifiques : enseignants, coachs, entraîneurs, éducateurs et animateurs sportifs, kinésithérapeutes, chercheurs dans le domaine du sport, etc. A l’université, le professeur est aussi un chercheur qui participe à l’évolution des connaissances dans sa discipline. Il mène des travaux de recherches, assure le suivi de la rédaction de thèses de doctorat et la publication d’articles ou d’ouvrages de référence.

 

Compétences & actions

  • Maîtriser parfaitement la ou les matières enseignées et le français (tant à l’oral qu’à l’écrit)
  • Connaître différentes disciplines sportives et pouvoir les enseigner
  • Posséder des connaissances en sciences (biologie, anatomie, psychologie, etc.)
  • Être soi-même un sportif accompli
  • Transmettre une bonne hygiène de vie et assurer une certaine éducation à la santé
  • Maîtriser les caractéristiques du mouvement et ses effets pour les utiliser à des fins éducatives
  • Connaître les spécificités de ses élèves (enfants, adolescents, adultes) au niveau des caractéristiques physiologiques, motrices, psychosociologiques
  • Promouvoir les activités physiques
  • Animer et motiver un groupe
  • Maintenir la discipline, gérer les conflits
  • Mettre à jour ses connaissances tant dans son domaine qu’en pédagogie

Savoir-être

  • Passion pour tous les sports et non pour un seul sport en particulier
  • Condition physique irréprochable
  • Bonne hygiène de vie
  • Aptitude à susciter et encourager l’envie d’apprendre
  • Autorité et fermeté
  • Facilité de contact et aptitudes communicationnelles
  • Organisation, rigueur, méthode et structure
  • Enthousiasme et dynamisme
  • Disponibilité, patience et tolérance
  • Créativité et adaptabilité
  • Vigilance
  • Résistance au stress

Cadre professionnel

En fonction de son diplôme, le professeur d’éducation physique exerce dans des classes de l’enseignement fondamental, secondaire (inférieur ou supérieur, dans des sections de transition ou de qualification), dans l’enseignement supérieur en Hautes Ecoles ou à l’université. Il peut aussi travailler dans l’enseignement secondaire en alternance (CEFA), l’enseignement spécialisé, de promotion sociale ou encore dans toute une série d’associations et d’organismes sportifs.

Conditions requises

La réforme des titres et fonctions de l’enseignement est entrée en vigueur le 1er septembre 2016. Elle a pour vocation d’harmoniser les titres, fonctions et barèmes des professionnels de l'enseignement fondamental et secondaire de tous les réseaux en Fédération Wallonie-Bruxelles. Elle vise également à garantir la priorité aux titres requis sur les titres suffisants et à instaurer un régime de titres en pénurie.

Pour plus d'informations à ce sujet : www.enseignement.be/index.php?navi=3910

Autres appellations : Agrégé·e en éducation physique, Professeur·e de gymnastique, Professeur·e de sport, Régent·e en éducation physique

16 commentaires

Tchernych - Il y a 17 jours

Bonjour,

Mon fils est en 2ème secondaire dans une option art et architecture. Ça fait 7 ans qu'il  joue dans un club de foot. Passionné par le sport on envisage qu'il fasse des études pour devenir prof de gym mais je suis un peu perdu pour les parcours... pourriez-vous me dire s'il peut toujours continuer ses études dans la même école ou doit-il déjà changé d école ? Quelle sont les études qu'il doit faire après son CESS (pour devenir prof de gym en primaire et en secondaire)? Et quels sont les établissements supérieurs éventuellement ?

Je vous remercie d'avance pour votre réponse  en espérant que vous pourrez m'apporter plus d'éclaircissements.

Cordialement 

SIEP - Il y a 15 jours

Bonjour, 

Pour ce qui concerne les études supérieures après CESS, vous trouvez au bas de cette page descriptive l'énumération des études qui peuvent être envisagées. Il s'agit d'études supérieures dites "de type long" : le "Master en sciences de la motricité-orientation éducation physique", et le "Master en Enseignement section 3 orientation éducation physique et éducation à la santé". Les liens proposés permettent notamment d'obtenir les listes d'établissements.

Pour le choix des études secondaires de la 3è à la 6è, il existe tant dans le général, qu'en techniques de transition des orientations dédiées à l'éducation physique. Je vous invite à contacter un centre SIEP via ce lien OU à vous rendre à la permanence du centre SIEP de votre choix pour obtenir des informations plus spécifiques ainsi que des listes d'établissements secondaires proposant ces options sportives dans votre région. 

Fiona - Il y a 27 jours

Bonjour, 

Je suis actuellement en 6 eme secondaire,

A l’institut technique Saint Vincent à Soignies en animation pour avoir mon A2. 

Cependant j’aimerais devenir professeur de sport en école primaire, malheureusement je n’ai que 2heures de sciences et je ne pense pas avoir un niveau assez élevé pour ce genre d’études. 

Que puis-je faire ? 

Merci d’avance pour votre réponse,

Fiona. P

SIEP - Il y a 27 jours

Bonjour Fiona,

Pour discuter au mieux de votre situation, nous vous invitons à prendre contact avec le centre SIEP de votre choix ou à vous rendre en centre durant nos heures d'ouverture.

Bien cordialement

Franky - Il y a 3 mois

Bonjour, dans quelle haute école vais-je pouvoir étudier ?

SIEP - Il y a 3 mois

Bonjour Franky, La liste des établissements se trouve dans la rubrique "Le choix d'une de ces formations est requis pour l'accès à la profession".

Giuseppe - Il y a 4 mois

Bonjour,

Je suis en dernière année secondaire en Sciences (7h semaine) options Sport (7h semaine) et après l’obtention de mon CESS j’aimerais commencer des études pour être professeur d’éducation physique pour les 4 eme secondaire et plus. 

Cependant, je ne sais pas quel étude je dois faire exactement et où il est possible de les faire (dans quel école / université) 

Merci à vous 

Cordialement Giuseppe M. 

SIEP - Il y a 4 mois

Bonjour Giuseppe,

Le master en Sciences de la motricité - orientation éducation physique (Université) permet d'enseigner le sport dans le secondaire supérieur. Pour cela, deux possibilités : 

- soit on choisit la finalité didactique* durant les années de master ;

- soit on choisit une autre finalité (approfondie ou spécialisée*) et, après le master, on suit l'AESS (agrégation de l'enseignement supérieur).

Le parcours pour être prof d'éducation physique dans le secondaire supérieur dure donc 5 ans (si finalité didactique) ou 6 ans (si AESS après obtention du master).

* La finalité didactique prépare à l'enseignement dans le secondaire supérieur. La finalité spécialisée prépare à une spécialisation professionnelle et la finalité approfondie, quant à elle, offre une formation au métier de chercheur.

Pour obtenir les coordonnées des établissements, vous pouvez :

- soit contacter le centre SIEP le plus proche ou envoyer votre demande via ce formulaire de contact,

- soit cliquer sur l'intitulé de la formation dans la partie "Le choix d'une de ces formations est requis pour l'accès à la profession" (juste au-dessus des commentaires). Vous serez alors redirigé vers le site Formations du SIEP à partir duquel vous pourrez obtenir la liste des établissements organisant la formation qui vous intéresse.

Bonne journée.

Anne Depauw - Il y a 4 mois

Bonjour , 

Sachant que les études des institutrices maternelle et primaire sont passées à 4  ans depuis septembre  2023, est ce aussi le cas pour les études de professeur d’éducation physique pour le fondamental ? 

Sur votre fiche, il est encore écrit 3 ans ….

Merci 

SIEP - Il y a 4 mois

Bonjour Anne,

Les études pour devenir professeur·e d'éducation physique de la 1è maternelle à la 3è secondaire sont, en effet, passées à 4 ans. Il s'agit à présent de suivre un master en enseignement section 3 - éducation physique et à la santé.

Bien cordialement

Anne - Il y a 4 mois

Merci pour votre réponse rapide …..pouvez vous modifier l’info sur la fiche métier ? Merci ☺️ 

SIEP - Il y a 4 mois

Re-bonjour Anne, 

Les étudiants ayant débuté leur formation avant l'année 2023-2024 sont toujours dans l'ancien programme, raison pour laquelle il est encore indiqué sur notre site pour le moment. Nous ne manquerons pas de faire les modifications, merci pour votre suggestion :-)

Bien cordialement 

Lor Cécilia - Il y a 5 mois

Bonjour, peut on faire prof d'éducation physique après avoir fait des études de kine ? Sans faire des études de prof de sport. 

Mercii 

SIEP - Il y a 4 mois

Bonjour Cécilia,

Pour exercer la fonction de professeur·e d'éducation physique en titre requis (cfr. le site enseignement.be), il est nécessaire de suivre le master en enseignement section 3 - éducation physique et à la santé OU le master en sciences de la motricité - orientation éducation physique. 

Bien cordialement

Arbelo - Il y a 5 mois

Bonjour pour intégrer la formation faut obliger un cess ? 

SIEP - Il y a 5 mois

Bonjour,

Il est possible de suivre des études dans l’enseignement supérieur moyennant la réussite d'un examen d'admission aux études supérieures, organisé par les Universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles (ULB, UCL, ULiège, UMons).

Vous trouverez toutes les informations utiles dans notre article "Comment accéder aux études supérieures sans CESS?" et "Qu’est-ce que l’examen d’admission aux études supérieures?".

Bien cordialement

Publier un commentaire

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.