Par souci de lisibilité, nous avons pris le parti de ne pas écrire le féminin et le masculin du métier dans ce texte. Seul le titre est inclusif.

Comme tout secrétaire, ce professionnel gère les agendas, les déplacements, prend les rendez-vous, répond au téléphone, accueille les visiteurs, assure le suivi et le classement du courrier. Tous les contacts de son service avec l'extérieur passent par lui.

Il saisit les lettres qui lui sont dictées et retranscrit les comptes rendus de diverses réunions. Il effectue des recherches sur les affaires en cours. Il peut s'agir de procès, mais aussi d'actes de vente ou de contrats d'assurance, par exemple. Il consulte les lois et les législations en vigueur. Il trie, diffuse et classe les documents administratifs, juridiques et comptables qui transitent par son service. Il constitue des dossiers qu'il tient à jour et transmet aux intéressés en temps utile pour faire avancer l'affaire. Cependant, les tâches diffèrent d'un poste à l'autre. En effet, un auxiliaire administratif aura moins de responsabilités qu'un assistant juridique.

 

Compétences & actions

  • Maîtrise des outils bureautiques
  • Connaissance en droit (vocabulaire spécifique et procédures juridiques)
  • Connaissance approfondie de la langue maternelle
  • Connaissance de plusieurs langues
  • Capacités de rédaction

Savoir-être

  • Bonne expression orale et écrite
  • Rigueur
  • Discrétion
  • Organisation
  • Bonne présentation
  • Prise d'initiatives
  • Rapidité
  • Adaptation

Cadre professionnel

Ce professionnel travaille pour un particulier, une administration ou une société. Les cadres de travail sont donc variés : cabinet d'avocats, étude de notaire, service juridique d'une entreprise, tribunal ou ministère de la justice. Il passe beaucoup de temps dans un bureau, face à un écran d'ordinateur ou à un dossier, mais suit parfois son supérieur en réunion. Ses horaires peuvent être variables, en fonction des exigences du service ou du cabinet qui l'emploie. Avec de l'expérience et en passant des concours, il peut être chargé de responsabilités administratives (clerc de notaire, greffier, secrétaire administratif, etc.)

Autres appellations : Clerc·que de notaire, Secrétaire de direction, Auxiliaire administratif·ive

4 commentaires

Aimeric - Il y a 21 jours

Bonjour, je suis tombé sur votre site par hasard et je me demandais, si nous avons déjà poursuivis des études dans le secrétariat et obtenu le diplôme de celui-ci, pour devenir secrétaire juridique, il nous manque que la notion dans le droit, ou devrais-je faire des études supplémentaires ? 

En l’attente de votre réponse. 

SIEP - Il y a 21 jours

Bonjour Aimeric,

Il est possible d'accéder à une fonction de secrétaire juridique sur base de vos compétences acquises lors de vos études en secrétariat et de vos expériences dans ce domaine. 

Bien cordialement

Gruielle - Il y a 1 an

Bonjour, je souhaite recevoir des informations pour devenir secrétaire juridique.

Cordialement.

SIEP - Il y a 1 an

Bonjour, Pour exercer ce travail, il faut être sociable, organisé·e, méthodique, dynamique et motivé·e, avoir aussi que le sens de l’initiative et de l’accueil, savoir faire preuve de discrétion, avoir une certaine rigueur administrative, ainsi qu'une grande aisance rédactionnelle sans oublier une excellente orthographe. La fiche ci-dessus décrit le métier, propose une interview de professionnelle de terrain, énumère le socle de compétences nécessaires, fait le point sur le cadre de travail et mentionne les études possibles lesquelles sont détaillées.  

Publier un commentaire

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.