Les journalistes, de plus en plus souvent victimes de violences

Posté le 28/10/2019  —  Actualité précédente / suivante

L'Union professionnelle des journalistes flamands (VVJ) tire la sonnette d'alarme.

Elle constate en effet que le climat dans lequel travaillent les journalistes en Flandre devient de plus en plus lourd. Et la situation s'est tellement dégradée qu'un point de contact permettant aux journalistes d'alerter la VVJ des violences subies a été créé en mars dernier.

En six mois, une dizaine de faits ont été signalés, qui peuvent aller de violences psychologiques (intimidations, pressions, notamment de personnes politiques), à la violence physique ou la destruction de matériel, en passant par la violence verbale et les injures.

De façon générale, les journalistes de tout le pays constatent une dégradation de leurs conditions de travail.

L'Avenir, 28 octobre 2019

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.