Siep Logo

Sous-fiche de Journaliste

Journaliste sportif·ive

Communication / Information
Tourisme, sports & loisirs / Sport

Code Riasec AIS - Mise à jour 01/04/2014

Le journaliste sportif a pour mission d'informer un public large ou spécialisé sur des événements sportifs régionaux, nationaux voire internationaux. Il s'agit d'un journaliste spécialisé, voire ultra spécialisé. Avec le développement du sport spectacle et le foisonnement de retransmissions de rencontres sportives en tout genre, le journaliste sportif est souvent l’homme d’un seul sport, dont il devient souvent le chantre pour le téléspectateur ou l’auditeur.

Ses activités varient selon le support, la périodicité, le traitement du sujet ou le public visé. Le journaliste sportif travaille régulièrement « en direct ». C'est le cas lorsqu'il doit commenter une rencontre sportive pour une radio ou une télévision. Il peut aussi être amené à travailler dans l'urgence, par exemple lorsqu'un club de football ou de basket dispute tard le soir une rencontre très importante et que le compte-rendu doit absolument se trouver dans le média du lendemain.

La notion de neutralité est essentielle dans le milieu du journalisme sportif. Il n'est pas concevable que le lecteur ou l'auditeur perçoive nettement quelle équipe ou quel sportif a les faveurs du journaliste, etc. Dans certains cas par contre, un certain « chauvinisme » peut être toléré. Notamment, lorsqu'un sportif ou une équipe de son pays est sur le terrain.

 

Compétences & actions

  • Posséder une grande culture sportive et générale
  • Maîtriser les règles d’écriture journalistique
  • Avoir de très bonnes capacités rédactionnelles (orthographe, grammaire et syntaxe irréprochables, vocabulaire riche)
  • Capacités oratoires (pour le journalisme radio ou télé) pour faire vivre événement
  • Respecter la déontologie journalistique
  • Avoir le sens du récit et de la mise en scène
  • Travailler et réfléchir vite
  • Posséder un bon carnet d’adresses
  • Connaître les logiciels de mise en page et posséder d’importantes compétences informatiques
  • Respecter des délais de bouclage
  • Parler plusieurs langues (au moins anglais et néerlandais)

Savoir-être

  • Curiosité intellectuelle
  • Esprit analytique, synthétique et critique
  • Objectivité
  • Rigueur
  • Réactivité
  • Goût pour l’investigation
  • Polyvalence
  • Disponibilité
  • Autonomie
  • Résistance au stress

Cadre professionnel

La vie de journaliste sportif n’est pas si facile qu’on pourrait le croire. Commenter en direct exige des connaissances techniques et une grande capacité d’improvisation. Les horaires sont souvent difficiles à concilier avec la vie de famille (week-ends, soirées) et les déplacements nombreux et parfois lointains.

Autre appellation : Commentateur·rice sportif·ive

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.