Siep Logo

Assistant·e vétérinaire

Environnement & nature / Animaux

Code Riasec IRC - Mise à jour 25/11/2015

L’assistant vétérinaire aide le vétérinaire ou l’équipe de vétérinaires dans ses fonctions. Polyvalent, sa fonction est double. D’une part, il prépare le matériel pour les consultations et opérations, assiste le vétérinaire lors de celles-ci et surveille les animaux hospitalisés. D’autre part, il se charge de l’accueil, de la réception et du secrétariat du cabinet ou de la clinique.

Concrètement, dans le cadre d’une opération, il prépare les instruments et l’animal (tonte, asepsie, etc.) avant l’intervention effectuée par le vétérinaire et procède à un examen général succin. Ensuite, il établit une fiche de soins et veille à la mettre à jour en fonction de l’évolution de l’état de l’animal. Il peut être amené à ranger et à nettoyer les cages d’hospitalisation, les salles de consultation et de chirurgie. Il surveille aussi l’animal hospitalisé, contrôle ses paramètres vitaux et supervise son réveil. Enfin, il contacte le propriétaire pour lui donner des nouvelles. En ce qui concerne les soins courants, il aide aux prélèvements (sang, urine, etc.), aux analyses, aux consultations, à la mise en place des pansements, à la réalisation de points de suture, aux radiographies, etc.

En termes d’accueil et de conseil, l’assistant vétérinaire va, par exemple, expliquer les avantages et les inconvénients d’un produit (alimentaire, de soin, etc.) pour l’animal, suivant sa taille, son âge, et vendre ce produit au propriétaire. Il remplit les dossiers d’admission, transmet les consignes post-opératoires, dispense des conseils en termes de prévention (éducation, comportement, soins quotidiens, etc.). C’est également l’assistant vétérinaire qui répond au téléphone, prend les rendez-vous et se charge de la gestion du stock de fournitures, du matériel et des médicaments.

 

Compétences & actions

  • Posséder des connaissances en éthologie, morphologie, alimentation, anatomie animale
  • Connaître les différents médicaments, les aliments et les soins appropriés
  • Manipuler des animaux et assurer une bonne contention
  • Anticiper les réactions des animaux, détecter les anomalies dans leur comportement
  • Effectuer des tâches administratives (rédiger des rapports, gérer l’agenda, etc.)
  • Assurer l’entretien du matériel utilisé et des locaux
  • Assister et suivre les consignes du vétérinaire
  • Travailler en équipe
  • Assurer un suivi de la clientèle et la rassurer
  • Respecter les règles d’hygiène et de sécurité en vigueur
  • Ne pas souffrir d’allergies aux animaux

Savoir-être

  • Passion pour les animaux
  • Sens du contact
  • Diplomatie
  • Débrouillardise
  • Polyvalence
  • Disponibilité, flexibilité
  • Rigueur
  • Sens de l’organisation
  • Esprit d’analyse
  • Sens de l’observation
  • Bonne présentation
  • Résistance au stress, sang froid

Cadre professionnel

On retrouve l’assistant vétérinaire dans les cabinets privés ou les cliniques vétérinaires. Il travaille selon des horaires qui peuvent être flexibles, comprenant des permanences les week-ends. L’assistant vétérinaire évolue aussi dans les laboratoires d’analyse, les parcs animaliers, etc.

Avec l’expérience, l’assistant vétérinaire peut se spécialiser dans un type d’animal en particulier comme les animaux sauvages et d’élevage, les chevaux, etc.

Dans chaque environnement de travail, l’assistant vétérinaire est exposé à différents risques comme les morsures, les griffures, le contact avec des outils coupants, l’exposition aux rayons ionisants, la manipulation de produits toxiques, etc. Il lui arrive également de devoir manipuler des animaux assez lourds.

Autres appellations : Aide vétérinaire, Auxiliaire vétérinaire, Auxiliaire de santé vétérinaire, Auxiliaire de santé animale

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.