Siep Logo

Gardien·ne de la paix

Sécurité / Protection & surveillance

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé
Mise à jour 01/10/2018

Présent pour apporter un sentiment de sécurité, le gardien de la paix informe et sensibilise le citoyen. 

Il est engagé par la Ville et ne possède pas de compétences policières. Ses principales missions sont de sensibiliser le public à propos de la criminalité, notamment du vol dans les voitures. Pour contrer ce phénomène, il est présent dans les parkings publics pour dissuader d’éventuels voleurs. De plus, il relève les problèmes présents sur la voie publique pour en référer aux services compétents comme les graffitis ou les éclairages publics défectueux.

Le gardien de la paix sensibilise également les conducteurs au code de la route sans exercer une quelconque contrainte, vu qu’il ne possède pas les compétences nécessaires. Il aide les enfants, les personnes âgées et handicapées à traverser aux endroits jugés dangereux par les autorités. On apercevra également le gardien de la paix lors d’évènements publics afin d’assurer une surveillance non-policière. Sa présence sert également à prévenir les conflits entre les personnes. Il peut, au moyen d’une formation complémentaire et d’un examen, devenir gardien de la paix – constatateur, ce qui lui donne le droit de constater des infractions au règlement communal.

 

Compétences & actions

  • Rédiger des rapports
  • Sensibiliser et informer le public sur différents thèmes et notamment la sécurité routière et la criminalité
  • Surveiller une foule lors d’évènements
  • Constater les incivilités faites sur la voie publique
  • Travailler en équipe

Savoir-être

  • Empathie
  • Sociabilité
  • Respect
  • Bonne condition physique
  • Bonne communication écrite et orale
  • Réactivité face à un évènement inattendu

Cadre professionnel

Le gardien de la paix peut travailler en extérieur ou en intérieur suivant le poste qui lui est dédié : surveillance dans les parcs, au centre-ville, gestion des visiteurs dans une administration communale, etc. Il se déplace sans arrêt tout le long de sa journée, d’où l’importance d’être en bonne condition physique. Lors de ses déplacements, le gardien de la paix est toujours accompagné d’un binôme. En période d’évènements publics, il peut être amené à effectuer des horaires variés et à travailler de nuit mais ses horaires sont généralement fixes.

Conditions requises

Tout gardien de la paix doit être détenteur d'une attestation de formation de gardien de la paix. Cette attestation est délivrée après que l'intéressé ait suivi de manière régulière une formation comportant au moins 90 heures de cours et constituée des matières suivantes:

  • étude des droits et devoirs des gardiens de la paix (24 h) ;
  • techniques de communication verbale et non verbale (24 h) ;
  • apprentissage du contact avec la diversité (8 h) ;
  • observation et rédaction de rapports (8 h) ;
  • approche psychologique de conflits (8 h) ;
  • techniques de défense physique (6 h) ;
  • secourisme (12 h).

Le candidat gardien de la paix qui a précédemment suivi avec fruit une ou plusieurs matières spécifiées ci-dessus ou une partie d'une de celles-ci peut, sur présentation d'une attestation valide, être dispensé du suivi et de l'éventuelle évaluation de la matière, ou de la partie de matière concernée. Dans ce cas, le candidat devra transmettre une attestation à l'administration qui contrôlera la validité de celle-ci.


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.