Le modéliste est celui qui va mettre en volume une collection. A partir des croquis du styliste et/ou d’un cahier des charges, il crée les prototypes et les patrons des pièces qui composeront la collection. Pour cela, il peut avoir recours à un mannequin sur lequel il place une toile (c’est pourquoi on l’appelle parfois le toiliste), l'ajuste, la coupe, l'épingle et la drape, ou utiliser des logiciels de conception et de dessin assistés par ordinateur (CAO et DAO). Il détermine la place des coutures, des ouvertures, des plis, des poches, etc. Il peut ensuite tracer les différentes pièces du patron qui servira de modèles avec les indications nécessaires.

Il choisit également les imprimés, les types de fibres, de tissage et de couleurs. Il note les détails nécessaires au montage d'un modèle d'essai (largeur des coutures, ligne de poitrine, de hanches, etc.) sur des fiches techniques envoyées aux ateliers de production. Une fois les premiers essais réalisés, il examine les échantillons et apporte si nécessaire des modifications afin que le vêtement soit conforme au croquis de départ en termes de taille et de volume, notamment. Une fois le modèle au point, la fabrication peut alors être lancée dans les différentes tailles par le patronnier-gradeur.

Tout au long de ces étapes, le modéliste doit tenir compte de plusieurs paramètres comme les coûts engendrés par la production, la faisabilité technique, la qualité à assurer, etc.

 

Compétences & actions

  • Interpréter un croquis
  • Maîtriser les volumes, les proportions, la représentation en 3D
  • Avoir une connaissance des matières textiles
  • Posséder des compétences en dessin (à la main ou via des logiciels spécifiques de CAO, DAO) et en couture
  • Connaître toute la chaîne de fabrication d’un vêtement
  • Respecter des délais
  • Avoir des capacités de gestion
  • Négocier, argumenter
  • Travailler en équipe
  • Connaître le néerlandais et l'anglais
  • Se tenir au courant des dernières tendances

Savoir-être

  • Créativité, sens esthétique
  • Ingéniosité
  • Habileté manuelle
  • Rigueur, précision
  • Capacité d’adaptation, réactivité
  • Souplesse, flexibilité
  • Aptitudes de communication
  • Patience
  • Résistance au stress

Cadre professionnel

Le modéliste travaille en tant qu’employé au sein d’un atelier de production ou d’un bureau d’études. Il peut également travailler en tant qu’indépendant pour une ou plusieurs marques. On le retrouve aussi dans les grandes entreprises de production de vêtements en série. Il peut arriver que le modéliste dirige l’ensemble des modélistes, patronniers et couturiers d’un atelier.

Si la majeure partie de son travail se fait en Belgique, il peut aussi se déplacer fréquemment pour rencontrer les fabricants, notamment à l'étranger. De par sa fonction, le modéliste entretient de nombreux contacts avec le styliste et les ateliers de production. Outre l’habillement, il peut travailler dans des secteurs variés, allant de la ganterie aux accessoires de mode, en passant par la décoration d’intérieur ou la chaussure.

Autres appellations : Modéliste industriel·le, Modéliste-toiliste

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.