Siep Logo

Sous-fiche de Soudeur·euse

Opérateur·rice de travaux subaquatiques

Environnement & nature / Eau & mer

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé
Code Riasec RIS - Mise à jour 04/09/2012

L’imaginaire collectif associe généralement le scaphandrier à un chercheur de trésors sous-marins et le plongeur à un scientifique passionné par la vie sous l’eau. Cependant, l’homme-grenouille exerce de nombreuses activités. Certes, dans le cadre d’un programme de recherche ou d’un projet documentaire, il filme, photographie ou intervient sur un chantier archéologique. Mais, s’il est éleveur, il soigne ses poissons et entretient ses installations d’aquaculture. Il est parfois aussi amené à effectuer des travaux de réparation sur des navires, à découper des épaves ou à construire un tunnel sous-marin (bétonnage, soudure, oxycoupage, dynamitage, etc.). Le plongeur travaille également pour l’Etat, dans l’armée, pour défendre son pays ou pour rechercher des personnes disparues.

Et toutes ces activités ne représentent qu’une partie mineure des interventions sous l’eau. En effet, l’opérateur de travaux subaquatique travaille rarement sur un site naturel. Plus fréquemment, il plonge dans les canaux, dans le réseau de distribution d‘eau, dans les égouts, dans les usines comme dans les centrales nucléaires. Il colmate les fuites, répare et remplace les pièces qui ne peuvent être atteintes depuis la terre ferme. Le plongeur, en fonction de son métier, a donc de nombreuses cordes à son arc.

Les interventions sous l’eau nécessitent de longues heures de préparation sur terre. En effet, dans ce genre de métier, rien n’est laissé au hasard. Avant tout, il faut envisager toutes les possibilités en fonction du contexte et choisir le meilleur type d’intervention. Ensuite, il s’agit d’organiser et de coordonner les actions des uns et des autres, de contrôler et d’entretenir le matériel. De retour sur la terre ferme, ce professionnel rédige des plans et des rapports d’activités.

 

Compétences & actions

  • Brevet de plongée
  • Maniement des outils nécessaires selon l’intervention et la spécialité

Savoir-être

  • Respect des normes de sécurité
  • Sang froid
  • Prudence
  • Polyvalence
  • Bonne condition physique
  • Observation
  • Précision
  • Goût pour l’aventure
  • Bonne vue

Cadre professionnel

Le plongeur a des horaires atypiques (soir, nuit, week-end, etc.) qui varient au fil des interventions. Il ne peut rester trop longtemps sous l’eau. Les équipes se relaient donc, peu importe l’heure. Souvent en déplacement, il est parfois amené à travailler à l’étranger. Equipé d’une combinaison étanche et d’un scaphandre, il est relié à la surface et suivi de près par un plongeur professionnel, prêt à intervenir en cas de problème. Le scaphandrier manie différents outils. Son travail est dangereux (risques de noyade, d’hypoxie, de lésions, etc.).

Conditions requises

Les travailleurs doivent recevoir une formation spécifique et sont soumis à l'évaluation de la santé.

Pour les travaux en immersion, les obligations suivantes sont en outre valables :

  • Chaque équipe de plongée doit comprendre un plongeur, un plongeur secours et un assistant de surface ;
  • Les plongeurs doivent disposer du certificat de plongeur professionnel. Pour ce faire, ils doivent avoir suivi une formation dont le contenu est déterminé à l'arrêté ;
  • Les plongeurs doivent disposer d'un certificat d'aptitude dont il ressort qu'ils sont physiquement aptes à la plongée à l'air et aux mélanges suroxygénés à l'aide d'appareils respiratoires à circuit ouvert ;
  • Le registre comprend les informations spécifiques aux travaux en immersion

(Source : Code du bien-être au travail du 28 avril 2017 (entré en vigueur le 12/06/2017) qui comprend tous les arrêtés d'exécution de la loi du 4 août 1996 relative au bien-être de travailleurs lors de l’exécution de leur travail (excepté l’arrêté royal du 25 janvier 2001 relatif aux chantiers temporaires ou mobiles).

Autres appellations : Scaphandrier·ère, Plongeur·euse-soudeur·euse

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.