Siep Logo

Prévisionniste pour l’annonce des crues

Environnement & nature / Eau & mer
Sciences / Sciences de la terre

Mise à jour 04/09/2012

Ce professionnel surveille le niveau d’eau et anticipe les inondations. Il se base sur la topographie des lieux et sur les prévisions météorologiques pour établir son diagnostic. Le relief aquatique est investigué à l’aide d’un sonar depuis un bateau qui enregistre l’écho réfléchi par le fond. La topographie de la rivière (son lit mineur et son lit majeur) est étudiée grâce à un laser aéroporté. Des modèles informatiques calculent, d’après ces images numériques et les données hydrométéorologiques du lieu, la hauteur de l’eau et son débit.

Le prévisionniste peut, comme son nom l’indique, prévoir les débordements et orienter les services de secours en cas de crue, mais aussi en cas de rupture d’un ouvrage. Ses études lui permettent aussi de faire des recommandations en termes d’aménagement du territoire. Il archive ses informations et établit des statistiques.

Grâce à ces renseignements accumulés, il pourra mieux prévoir et mieux gérer les crues futures.;

 

Compétences & actions

  • Connaissances en topographie
  • Connaissances en hydraulique
  • Connaissances en hydrologie
  • Connaissances en météorologie
  • Capacités d’analyse et de traitement de données
  • Maîtrise des outils informatiques

Savoir-être

  • Disponibilité
  • Capacités d’observation
  • Autonomie
  • Rigueur et méthode
  • Capacité à réagir rapidement

Cadre professionnel

Ses horaires peuvent être variables, notamment en cas de forte pluie. Il travaille assis à un bureau, face à un ou plusieurs écrans. Il est employé par un centre de recherche, un ministère ou un institut officiel.


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.