Le sérigraphe crée des motifs ou du texte et les imprime ensuite de façon répétée sur différents matériaux (tissu, papier, céramique, verre, métal, etc.). Il illustre ainsi des supports variés comme des affiches, du papier peint, des vêtements, des sièges de voiture, des emballages, etc., en fonction des commandes reçues ou de sa propre initiative.

Il commence par créer le logo, le dessin, principalement sur ordinateur, à l’aide de logiciels de PAO (production assistée par ordinateur) ou de DAO (dessin assisté par ordinateur). Une fois le matériel à imprimer réalisé et les encres choisies, il passe à la sérigraphie, c’est-à-dire à la reproduction de l’image selon le principe du pochoir. La forme imprimante, créée sur un cadre, est appliquée contre le support d’impression et l’encre est coulée sur cette forme. Le sérigraphe fait alors pénétrer l’encre dans les parties non obturées en la raclant de façon à créer l’impression. Pour un même motif, le sérigraphe utilise plusieurs cadres différents qui permettent d’imprimer une seule couleur à la fois. Une fois l’impression réalisée, le sérigraphe nettoie le cadre grâce à un jet d’eau à haute pression (dégraver).

 

Compétences & actions

  • Créer des motifs et logos originaux
  • Posséder de très bonnes capacités en dessin
  • Maîtriser les différents matériaux et machines utilisés
  • Respecter les règles de sécurité (manipulation de produits chimiques, de machines…)
  • Pouvoir utiliser les programmes de dessin sur ordinateur
  • Démarcher, trouver des clients, négocier, etc.
  • Posséder des notions de gestion (artisan)

Savoir-être

  • Imagination, créativité
  • Sensibilité artistique
  • Sens esthétique, sens des couleurs
  • Sens de l’observation
  • Précision, minutie
  • Habileté manuelle
  • Aptitudes de communication
  • Résistance au stress

Cadre professionnel

Le sérigraphe travaille en tant qu’artisan dans un atelier ou en tant que technicien en sérigraphie dans le milieu industriel et particulièrement de l’imprimerie (cette pratique est davantage détaillée dans le Carnet « Imprimer et Dupliquer » édité par le SIEP). Selon son statut, son salaire et ses horaires varieront. Il peut travailler dans des domaines variés : bureaux de tendances pour vêtements ou ameublements, entreprises de design, industrie automobile… Le sérigraphe peut diversifier ses activités en se tournant vers l’enseignement de cette pratique dans les écoles, académies ou encore CEC (Centres d’Expression et de Créativité). En industrie ou en atelier, il exerce généralement son travail dans les odeurs de solvants et le bruit.


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.