Siep Logo

Veilleur·euse stratégique

Communication / Multimédia & Web

Code Riasec IEC - Mise à jour 03/10/2012

Le veilleur stratégique observe et analyse l'environnement économique, technologique, concurrentiel, financier et social de l'entreprise.

Pour ce faire, il doit bien connaitre l'entreprise pour laquelle il travaille (ses produits, ses services, son secteur d’activité) mais également les tendances du marché, les concurrents et les nouveaux acteurs.

Concrètement, il est à l'affût de toute information sur le web qui pourrait donner un avantage concurrentiel à l'organisation sur le marché. Il va donc collecter, consulter et traiter diverses données libres d’accès [1] ou semi ouvertes [2] provenant de sources de documentation variées. Par exemple, il va repérer sur le web les innovations en cours et les produits ou services dernièrement sortis, chercher des infos dans les journaux/les publications sur ce que les concurrents font ou vont faire, etc.

Mais son investigation ne s'arrête pas là ! Il devra faire preuve d'une excellente capacité d'analyse de ces informations (effectuer des croisements et des regroupements de données, apporter des hypothèses d’interprétation, réaliser des tableaux de bord, etc.) et de synthèse. Son regard critique lui permet d'évaluer rapidement les menaces et les opportunités.

Enfin, la veille n'est efficace que si l'information est stratégiquement diffusée et exploitée en interne c'est-à-dire auprès de la direction, des services marketing, commercial, recherche et développement, etc. Ce professionnel doit donc bien connaitre les supports et les canaux de diffusion (réunion, e-mail, conférence web, colloque, etc.), leurs avantages et inconvénients. Il doit aussi faire preuve d'habileté pour convaincre les décideurs.

 

[1] Appelée « Information blanche » c’est-à-dire qui est libre d’accès et d’exploitation. C'est celle qui est publiée par les canaux classiques (presse, édition, web, etc.) C'est la majeure partie des sources documentaires.

[2] Appelée « Information grise » c’est-à-dire qui relève d'un droit privatif et dont l'exploitation est soumise à l'autorisation du titulaire (ex. : les licences, les droits d'auteurs, les travaux de recherche universitaires, les papiers de recherche, etc.).

 

Compétences & actions

  • Concevoir une stratégie de recherche et de veille
  • Mettre en oeuvre et suivre des dispositifs de veille
  • Récolter et traiter des informations de toute nature sur Internet
  • Savoir rédiger et mettre en forme des données (comptes rendus, notes de synthèse, tableaux de bord, etc.)
  • Maitriser les outils bureautiques
  • Connaissances du langage web (HTML, XML, etc.)
  • Maitriser les technologies de l’information et de la communication (TIC)
  • Synthétiser l'information
  • Savoir entretenir un réseau de contacts
  • Bonne connaissance de l'anglais courant et technique

Savoir-être

  • Rigueur
  • Esprit critique
  • Capacité d'analyse
  • Esprit de synthèse
  • Forte réactivité
  • Bonne capacité de communication
  • Organisation
  • Aptitude à maitriser rapidement de nouveaux domaines
  • Curiosité
  • Autonomie
  • Discrétion
  • Esprit d'équipe

Cadre professionnel

Souvent salarié, le veilleur stratégique peut travailler pour une entreprise, une administration relevant de secteurs variés : industriel (agroalimentaire, automobile, biotechnologies, etc.), loisirs, services (tourisme, banque, etc.), etc. Il peut aussi exercer dans un cabinet de conseil spécialisé (consultance).

De par sa fonction stratégique, il est très proche des décideurs de l'institution, notamment des directions générale, commerciale, juridique, marketing et recherche & développement. Selon la taille et le secteur d'activité de l’entreprise, il peut être amené à collaborer avec ces différents services.

Autres appellations : Analyste veilleur·euse, Business intelligence analyst, Chargé·e de veille stratégique, Chef de projet veille, Consultant·e veille stratégique, Veilleur·euse documentaliste

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.