Le documentaliste réunit des documents, les exploite et les met à disposition d’un public généralement spécialisé et restreint. Si les tâches qu’il accomplit varient d’un service à un autre, l’essentiel de son travail se concentre sur la recherche et la mise à disposition de l’information.

Au sein d’une entreprise ou d’une institution, il repère et rassemble de façon proactive toutes les informations liées à son fonctionnement, au personnel, aux clients ou utilisateurs et au secteur d’activité. Concrètement, il constitue un fonds documentaire en collectant des documents divers (rapports, textes légaux, revues spécialisées, banques de données, enquêtes, coupures de presse, sites internet, ouvrages de références, etc.), sous différents supports (papier, numérique, multimédia), qu’il veille à mettre à jour quotidiennement. Il en analyse les contenus afin d’en dégager les idées maîtresses, les numérise et les résume sous forme de mots-clés. Ces mots-clés sont ensuite rassemblés en séries et encodés dans une base de données (sur le web ou en intranet), facilitant ainsi la recherche et la circulation d’informations dans l’entreprise ou l’institution. Suite à des demandes envoyées via Internet, Intranet, courrier ou téléphone, il se lance dans la recherche de la réponse adéquate parmi les informations récoltées. Afin d’être à jour et de devancer les besoins de l’entreprise ou de l’institution, il assure une veille informationnelle et stratégique en analysant les productions des concurrents. Il n’est pas rare qu’il doive également réaliser la revue de presse.

Enfin, pour les recherches de base, il aide les consultants et les initie aux rudiments de la recherche documentaire, notamment sur Internet. Son travail ne s’arrête pas là puisqu’il peut aussi être amené à organiser des expositions ou des animations.

 

« Nous exigeons de plus en plus des personnes qualifiées dans la recherche documentaire. »

Documentaliste dans une Organisation Non Gouvernementale (ONG) d'aide humanitaire, Lire l'interview

 

Compétences & actions

  • Comprendre les fonctions de l’entreprise/institution
  • Effectuer des recherches constamment et anticipativement
  • Cibler les informations pertinentes
  • Vulgariser et diffuser l’information
  • Maîtriser les bases de données et l’outil informatique
  • Concevoir des systèmes de classification
  • Se tenir au courant en permanence des innovations technologiques
  • Posséder une bonne connaissance des langues

Savoir-être

  • Sens de l'écoute et de la communication
  • Esprit critique
  • Curiosité
  • Débrouillardise
  • Organisation, méthode et rigueur
  • Capacité d’adaptation, flexibilité
  • Polyvalence
  • Esprit d'initiative, proactivité
  • Rapidité
  • Persévérance

Cadre professionnel

On retrouve le documentaliste dans le secteur public (bibliothèques, écoles, universités, établissements scientifiques, ministères, organisations internationales, etc.), privé (entreprises diverses), les centres de documentation ou de ressources documentaires, les banques, les médias, les cabinets d’avocats, les partis politiques, etc. Dans certaines structures, la fonction de documentaliste est parfois couplée avec celle de bibliothécaire.

Autres appellations : Bibliothécaire-documentaliste, Catalogueur·euse, Technicien·ne de gestion en documentation

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.