Le bibliothécaire met à la disposition de tout un chacun, la richesse et la diversité de la culture écrite et, de plus en plus, numérique. Il peut travailler dans une bibliothèque publique ou spécialisée.

Dans une bibliothèque publique, sa première tâche consiste à choisir les livres. La consultation de revues professionnelles, de catalogues d’éditeurs, les infos dans les médias, les visites de librairies ou encore les demandes des lecteurs lui permettront d’effectuer ses choix. Il veille à assurer une certaine diversité dans l’offre et prévoira notamment la fin d’un livre (élagage) qui sera alors supprimé des rayonnages car trop usagé, démodé ou ayant perdu de l’intérêt. Une fois les choix posés, il passera commande et tentera de trouver les meilleurs prix en fonction du budget dont il dispose.

Viennent ensuite les étapes de gestion et d’organisation de la bibliothèque (appelées aussi « bibliothéconomie »):réception et vérification de l’état de l’ouvrage, encodage informatique, estampillage des livres avec attribution d’un numéro de classement, d’un code barre, d’une étiquette et choix de l’emplacement dans la bibliothèque.

Le bibliothécaire doit ensuite accueillir les lecteurs et gérer les prêts et les retours d’ouvrages. Il a également pour missions d’assurer la promotion des livres, d’aider le visiteur à être autonome dans sa recherche mais aussi d’organiser des animations, des expositions afin notamment d’attirer un nouveau public. Enfin, il n’est pas rare que le bibliothécaire soit également en charge de la gestion financière et du personnel.

Au sein d’une bibliothèque spécialisée (musées, universités, ministères, conservatoires, etc.), il couvrira généralement un domaine plus précis en sélectionnant les publications les plus pertinentes pour les chercheurs, étudiants ou professionnels qui lui en font la demande.

 

Compétences & actions

  • Avoir une bonne culture littéraire
  • Connaître la diversité des publications nouvelles ou existantes
  • Maîtriser la bibliothéconomie
  • Connaître le système de Classification Décimale Universelle [1]
  • Posséder une très bonne connaissance des NTIC : internet, informatique, multimédia, bases de données, etc.
  • Avoir une bonne mémoire
  • Effectuer des recherches
  • Maîtriser les techniques de gestion, d’appel d’offres, de négociation
  • Connaître les langues étrangères peut être utile (néerlandais, anglais)
  • Avoir des capacités de gestion et d’organisation d’événements
 

[1] Système de classification des bibliothèques qui répartit les connaissances humaines en neuf catégories notées de 1 à 9, le 0 étant réservé aux généralités « en général ».

Savoir-être

  • Curiosité
  • Sens de l’écoute et du dialogue
  • Dynamisme
  • Capacité d'adaptation, polyvalence
  • Organisation, méthode, soin
  • Esprit logique

Cadre professionnel

Un bibliothécaire peut travailler auprès de publics variés et dans différents types de bibliothèques : publique, privée, locale, itinérante, spécialisée, tous secteurs confondus. Il peut aussi travailler en tant que documentaliste, dans un centre de documentation ou d’information, ou au sein d’un service d’archives. Dans les bibliothèques publiques, trois statuts de personnel sont définis par un arrêté [1] du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles : le personnel dirigeant (conception, organisation et administration de la bibliothèque), le personnel technique (tâches bibliothéconomiques) et le personnel auxiliaire (assiste le personnel technique). Enfin, dans certaines structures, le bibliothécaire se chargera également de la ludothèque.

[1] Arrêté du 14 mars 1995 relatif à l'organisation du service public de la lecture, modifié par les arrêtés des 2 septembre 1997, 8 novembre 1999, 12 décembre 2000 et 8 novembre 2001.

Autres appellations : Aide-bibliothécaire, Assistant·e bibliothécaire, Bibliothécaire-documentaliste, Bouquiniste, Catalogueur·euse

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.