Siep Logo

Sous-fiche de Charpentier·ère

Charpentier·ère en structures métalliques

Bâtiment & construction / Gros oeuvre
Technique & industrie / Métal

Code Riasec RIS - Mise à jour 19/03/2018

Le charpentier en structures métalliques œuvre sur chantier ou en atelier. Après avoir pris connaissance des plans réalisés par l’architecte ou le dessinateur qui auront conçu et/ou dessiné la charpente, identifié les opérations d’assemblage à effectuer et sélectionné les matériaux à utiliser, il prend en charge  l'installation complète ou partielle d’ossatures en fer ou en acier, de toutes tailles. Celles-ci serviront ensuite de support aux couvertures de bâtiments, passerelles, ponts, immeubles, pylônes mais aussi des escaliers, barrières de protection, chapiteaux, tribunes, échafaudages, poutrelles et rampes !

Pour cela, il s’aide de différents outils et appareils de levage (chariot élévateur, grue, etc.) et de montage (boulons, rivets, soudures, etc.) qui déplaceront et fixeront les charpentes métalliques aux endroits définis sur les plans de construction. Il opère directement sur la structure ou guide les conducteurs d’engins de chantier.

Dans le cadre de son travail, il est amené à réaliser des travaux d'ajustage, de montage et d'assemblage (forage, taraudage, filetage, soudage), sur chantier, mais aussi en atelier d’usinage, à l'aide d’outils conventionnels ou, le plus souvent, de machines à commande numérique. Généralement il consigne toutes ses opérations et interventions dans un rapport.

Ce technicien spécialisé restaure aussi des charpentes déjà existantes.

Dans tous les cas, il respecte les plans dans la mise en place, l'ajustement et le soudage des pièces à assembler afin que les structures soient solides et conformes aux critères établis.

 

Compétences & actions

  • Connaître parfaitement les matériaux métalliques  et les techniques de soudage, découpage et traçage
  • Utiliser des outils à main, des machines, des appareils de métrologie mais aussi des logiciels de dessin/conception assisté par ordinateur (DAO/CAO) et de traçage assisté par ordinateur (TAO)
  • Etre capable de lire des plans et des devis
  • Effectuer sur site la mise en place, la pose et le montage final d’une structure métallique
  • Pouvoir assembler des éléments en acier
  • Guider les manœuvres des conducteurs d'engins de chantier
  • Repérer les traces de détérioration ou des défauts
  • Vérifier la conformité des structures et de l'équipement par rapport au devis
  • Assurer la maintenance de premier niveau des outils et du matériel

Savoir-être

  • Sens de la méthode
  • Précision, rigueur et minutie
  • Habileté manuelle et dextérité
  • Patience
  • Esprit logique
  • Capacités de concentration
  • Capacités à diriger une équipe
  • Excellente acuité visuelle
  • Ne pas être sujet au vertige
  • Capacités d'imagination, d'innovation et de créativité
  • Bonne condition physique
  • Respect des consignes et des normes de sécurité

Cadre professionnel

Le charpentier métallique travaille pour des entreprises du secteur de la métallurgie et de fabrications métalliques (sidérurgie, fabrications de produits de transformation de l’acier, de métaux précieux, d’éléments en métal pour la construction, etc.). Parfois, son action s’exerce en hauteur, sur un échafaudage ou une nacelle. Dans certains cas, un brevet de manutention de nacelle ou VCA[1] pourrait être exigé. Ce métier nécessite des déplacements fréquents ainsi que le port d’un équipement de sécurité (lunettes, casque, chaussures). Après quelques années d’expérience, il peut gérer le chantier. 

 

[1] Certification garantissant que l’entreprise gère les aspects relatifs à la sécurité et que ses travailleurs possèdent les connaissances de base en matière de sécurité.  

Autres appellations : Charpentier·ère métallique, Charpentier·ère industriel·le en structures métalliques, Charpentier·ère-traceur·euse en structures métalliques, Charpentier·ère-monteur·euse en structures métalliques, Charpentier·ère-métallier·ère industriel·le, Charpentier·ère-monteur·euse industriel·le, Menuisier·ère métallique, Métallier·ère en charpentes industrielles, Métallier·ère industriel·le, Monteur·euse-assembleur·euse en constructions métalliques, Monteur·euse en charpentes métalliques, Monteur·euse d’échafaudages, Monteur·euse en structures métalliques, Ouvrier·ère de fabrication de charpentes métalliques, Traceur·euse en charpentes métalliques

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.