Siep Logo

Conservateur·rice du patrimoine

Communication / Documentation & conservation
Culture / Patrimoine

Code Riasec IEA - Mise à jour 20/07/2012

Le conservateur agit en tant que véritable gestionnaire d’une institution, d’un monument ou d’un site. Il est, entre autres, chargé de réaliser l’inventaire, l’étude, la mise en valeur et la conservation de collections appelées communément « fonds ». Ce fonds est constitué de livres, d’objets, d’oeuvres d’art, de supports audiovisuels (photos, films, etc.) appartenant au patrimoine. Il est présenté, en tout ou en partie, dans le cadre d’expositions permanentes ou temporaires.

Outre les expositions, le conservateur peut également mettre en place d’autres initiatives à destination du public : ateliers, espaces interactifs, salles de projection, etc. Certains éléments peuvent également être prêtés à d’autres institutions (y compris étrangères) ou mis à la disposition des chercheurs pour consultation. Le conservateur est responsable de la rédaction et de la diffusion de catalogues, de brochures, d’articles, ou de la gestion d’un site internet mettant en valeur les oeuvres. En plus de le conserver et de le protéger, il est également amené à enrichir le fonds en faisant de nouvelles acquisitions. Il peut aussi faire restaurer certaines pièces par des spécialistes.

Afin de mener à bien ces opérations, il dispose d’un budget qu’il doit gérer, cherche les subventions et sollicite les éventuels mécènes ou donateurs. Il est généralement amené à diriger toute une équipe, composée de scientifiques, de personnel administratif et de la sécurité, de graphistes, de guides, de documentalistes et de techniciens divers.

 

Compétences & actions

  • Posséder d’excellentes connaissances en histoire, art, histoire de l’art, archéologie, ethnologie
  • Avoir une bonne connaissance de la thématique abordée
  • Posséder de bonnes compétences rédactionnelles
  • Avoir des notions en aménagement d’espaces
  • Connaitre le fonctionnement d’un musée, d’un site, d’un monument
  • Posséder des connaissances scientifiques
  • Organiser des actions de promotion et de communication
  • Evaluer les attentes du public
  • Pouvoir gérer un budget
  • Connaitre les langues étrangères
  • Diriger une équipe
  • Se tenir au courant du marché de l’art

Savoir-être

  • Sens esthétique
  • Créativité
  • Curiosité
  • Sens de l’organisation
  • Dynamisme
  • Polyvalence
  • Aisance relationnelle
  • Faculté d’adaptation

Cadre professionnel

Les bureaux du conservateur se trouvent généralement au sein de l’institution. Il peut toutefois être amené à se déplacer, y compris à l’étranger. Son salaire dépendra du type d’établissement pour lequel il travaille (public ou privé) et de ses attributions. Ses horaires dépendent fortement des expositions organisées.

Autres appellations : Collectionneur·euse, Responsable de collection

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.