Siep Logo

Archéologue

Culture / Patrimoine
Sciences humaines & sociales / Recherche & société

Code Riasec IRS - Mise à jour 17/07/2012 - Fiche 337

L’archéologue assure l’étude, la valorisation et la préservation du patrimoine archéologique à travers différentes activités et spécialisations.

Il peut intervenir, en milieu urbain ou rural, sur des sites archéologiques, dans le but de trouver des indices (tombes, ossements, vases, amphores, monnaies, outils, bijoux, fortifications, etc.) qui lui permettront de reconstituer l’histoire ou de comprendre les modes de vie des personnes ou sociétés ayant vécu sur place.

Au préalable à la fouille, l’archéologue évalue l’intérêt et le potentiel archéologique des sites en procédant à une recherche documentaire précieuse sur l’histoire des lieux. En fonction de cette recherche, il recommande ou non la fouille. Après ce travail d’étude, il exécute différentes actions sur le terrain : il dresse le plan du site, fouille lui-même et/ou, en fonction de sa position dans l’équipe, guide les engins de fouilles et les ouvriers. Une fois les objets mis au jour, il les trie, les répertorie, les analyse et les date. Par la suite, il est amené à rédiger un rapport sur les résultats de ses recherches, éventuellement accompagné de dessins et de photos. Il peut aussi faire connaitre ses travaux par le biais de publications, de conférences et d’expositions. Il peut aussi participer à la mise à jour des cartes archéologiques (nationales ou régionales).

Dans son travail, il veille à porter attention à tous les indices de manière à pouvoir refléter fidèlement la réalité d’alors et mieux comprendre l’évolution de la société. Selon ses intérêts, l’archéologue peut se spécialiser dans un domaine en particulier (archéologie grecque, romaine, médiévale, régionale, etc.).

Une partie de ses activités consiste aussi en des opérations préventives sur des sites menacés de destruction. Il procède alors aux études réalisées avant des travaux d’aménagement ou d’urbanisme.

L’archéologue intervient également sur des monuments historiques, classés ou non. C’est ce que l’on appelle l’archéologie du bâti. Dans ce cadre, il analyse les techniques de construction, les matériaux utilisés, la chronologie, etc. Grâce à ces informations, il détermine les caractéristiques architecturales et archéologiques des monuments étudiés. Ses recherches et observations sont ensuite consignées dans un dossier qui servira de référence lors des travaux de restauration afin de respecter les spécificités du bâtiment.

 

Compétences & actions

  • Posséder des connaissances en histoire, histoire de l’art
  • Effectuer des recherches documentaires
  • Identifier et classer des objets en fonction des époques, des courants
  • Maîtriser les techniques de fouilles
  • Connaitre la région, le lieu des fouilles
  • Manipuler les différents outils
  • Travailler en équipe
  • Gérer un budget
  • Respecter les mesures de sécurité

Savoir-être

  • Sens esthétique
  • Persévérance
  • Patience
  • Minutie, précision
  • Rigueur
  • Méthode
  • Flexibilité, faculté d’adaptation
  • Bonne capacité de communication
  • Esprit d’analyse et d’interprétation
  • Bonne résistance physique

Cadre professionnel

L’archéologue peut être amené à travailler aussi bien sur des sites en Belgique qu’à l’étranger. Il commence généralement son expérience professionnelle en travaillant en tant que bénévole sur divers chantiers.

L’archéologue peut également exercer en tant qu’enseignant-chercheur à l’université ou encore conservateur. Sur un chantier, il peut être chef d’une équipe et sera donc chargé d’organiser le travail et de gérer le matériel. Sur le terrain, il collabore avec d’autres spécialistes : topographes, céramologues, pédologues, géologues, paléontologues, botanistes, anthropologues, physiciens, chimistes, etc.

Pour pouvoir entreprendre des fouilles, l’archéologue doit obtenir un permis officiel délivré sur base des compétences pratiques, techniques et scientifiques.


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.