On manque d'experts scientifiques à la police

Posté le 11/01/2013  —  Actualité précédente / suivante

La police technique et scientifique belge (PTS) manque de personnel. D'après les syndicats, cette situation s'explique par différents facteurs. La relève n'est semble-t-il pas assurée après les départs à la pension.

Selon eux, pour être plus efficace et répondre à la demande, il faudrait notamment recruter deux fois plus de policiers scientifiques. 

La ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet semble avoir entendu les revendications des syndicats. A partir de ce vendredi 11 janvier, une première épreuve sera d'ailleurs organisée afin de recruter de nouveaux policiers scientifiques. 

A ce jour, la PTS compte environ 250 membres sur le terrain. Disponibles 24 heures sur 24, ils sont chargés de prélever et d'analyser les preuves matérielles et d'apporter une aide précieuse aux enquêtes judiciaires. 

L'Avenir, 11 janvier 2013
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus