Un travailleur sur dix harcelé

Posté le 25/10/2012  —  Actualité précédente / suivante

Une étude de Securex, menée auprès de 1.525 travailleurs, révèle qu’un travailleur sur dix (11%) affirme avoir été victime de harcèlement en 2011.

Malgré l’instauration de la nouvelle loi sur le harcèlement moral ou sexuel au travail (2007) et la mise en place de mesures pro-actives (prévention, renforcement de la procédure et des contrôles, protection contre le licenciement…), le phénomène reste donc préoccupant.

Selon l’étude, 64% des victimes affirment avoir été harcelées par leur supérieur hiérarchique, 25% par un collègue, 24% par un groupe de collègue et 5% par des tiers (clients, fournisseurs, patients, etc.). Les travailleurs wallons se plaignent deux fois plus de harcèlement (17%) que les flamands (8%) et c’est la province de Hainaut qui enregistre le plus de cas (25%), devant le Luxembourg (23%). Liège et Anvers ferment la marche avec 8%. Enfin, 7% des sondés font part d’agressions verbales ou physiques sur leur lieu de travail.

www.respectautravail.be

Le Soir, 25 octobre 2012 

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus