Siep Logo

Promoteur·rice immobilier·ère

Bâtiment & construction / Immobilier

Mise à jour 17/11/2020

Le promoteur immobilier réalise des constructions immobilières (maisons, immeubles d’appartements, locaux commerciaux et industriels, etc.) afin de les mettre en vente ou en location. Avant de se lancer dans un tel projet, il doit disposer de ressources financières suffisantes (un capital personnel) et trouver des financements (apports éventuels d’associés, prêts bancaires ou avances versées par les acquéreurs). 

Le promoteur recherche le ou les terrains à bâtir et conçoit les plans du bien immobilier avec l’aide d’un architecte. Il est également en contact avec d’autres corps de métiers : chef de chantier, géomètre, paysagiste, etc. Quand le projet est élaboré, le promoteur immobilier demande l’autorisation de bâtir auprès des autorités communales. Dès que le permis est accordé, il choisit les entreprises de construction via un appel d’offre et négocie les prix. Lors de la construction, il suit le chantier de près et gère les aspects techniques tels que la vérification de la conformité des travaux, la coordination des corps de métiers, etc. Souvent, il est chef d’entreprise et dirige son personnel.

Une fois le projet immobilier finalisé, le promoteur en assure la promotion commerciale pour les locations et/ou les ventes des biens, parfois même avant que ces derniers ne soient totalement terminés. Son objectif est de rentabiliser au maximum et rapidement ses constructions. 

Pour exercer ce métier, il faut aimer prendre des risques car le promoteur ne sait pas à l’avance si les biens qu’il construit seront vendus. En Belgique, il existe des sociétés « clé sur porte[1] » qui jouent ce rôle de promoteur.

[1] Ces sociétés se chargent de l’ensemble du processus de construction, de l’acquisition du terrain jusqu’à l’aménagement intérieur.

 

Compétences & actions

  • Maîtriser le droit et la gestion
  • Calculer les risques financiers
  • Lire un plan d’architecte
  • Posséder des connaissances en techniques de construction 
  • Utiliser des stratégies commerciales
  • Négocier des contrats
  • Gérer une équipe

Savoir-être

  • Bonne communication
  • Force de conviction
  • Goût du risque
  • Sens de la négociation
  • Rigueur
  • Gestion du stress
  • Patience
  • Persévérance

Cadre professionnel

Son travail se réalise la plupart du temps hors du bureau. En effet, il se rend sur le chantier, chez les architectes ou dans les administrations communales afin de négocier et de suivre l’avancée du projet. Lorsqu’il est au bureau, il s’occupe des aspects financiers et administratifs. Il est souvent indépendant et ses horaires sont variables.

Formations

Il n’existe pas de formation spécifique pour se préparer à ce métier. Il est cependant conseillé de posséder des connaissances en immobilier, économie, finance, gestion, droit, urbanisme ou encore en architecture.

Les liens formations-métiers sont mis à jour annuellement.

Autres appellations : Chargé·e d’opération immobilière, Constructeur·rice immobilier·ère, Directeur·rice des programmes immobiliers
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus
Le SALON SIEP VIRTUEL se déroulera du 21 au 24 avril de 13h à 19h et vous pouvez déjà vous enregistrer. C'est par ici !