Le spécialiste en médecine nucléaire intervient dans le diagnostic ou le traitement d’affections liées au fonctionnement des organes du corps humain à l’aide de substances radioactives. La médecine nucléaire comprend plusieurs volets dont la radio-immunologie, la scintigraphie ou la radiothérapie interne.

Avant l’examen, le spécialiste en médecine nucléaire interroge le patient sur ses symptômes, ses allergies, sa sensibilité aux médicaments, les opérations qu’il a déjà subies. Ensuite, les différentes substances peuvent être administrées soit par injection, ingestion, ou inhalation. Ce choix se fait le plus souvent en fonction de l’organe concerné. La localisation du produit radioactif (traceur) dans l’organisme est réalisée par un détecteur appelé gamma caméra. Cet équipement permet d’obtenir des images du fonctionnement des organes explorés, contrairement aux examens de radiologie ou d’IRM qui apportent des informations anatomiques ou structurelles. Le but de ces examens est essentiellement de poser un diagnostic lorsqu’un organe est défaillant ou ne remplit plus correctement sa mission première (anomalies, tumeurs, etc.). 

Après l’examen, ce spécialiste vérifie que le patient va bien et lui communique les résultats. Il l’informe sur le déroulement du traitement éventuel.

Il travaille également dans la recherche et le traitement de pathologies bénignes (usures normales liées à la vieillesse) ou malignes (métastases). 

 

Compétences & actions

  • Réaliser une anamnèse orientée et un examen clinique de base 
  • Comprendre le diagnostic différentiel des affections principales
  • Expliquer les principales causes des affections, leur mécanisme, leur épidémiologie, leur traitement éventuel et leur impact sur la qualité de vie
  • Informer le patient sur le déroulement du traitement et les effets secondaires possibles
  • Communiquer et collaborer avec l’équipe médicale

Savoir-être

  • Excellentes compétences techniques et intérêt pour la technologie
  • Ecoute et empathie
  • Bonnes capacités de résolution de problèmes
  • Excellentes aptitudes en communication
  • Adaptation à des environnements difficiles ou stressants
  • Autonomie et coopération lors du travail d’équipe
  • Sens des responsabilités
  • Remise en question

Cadre professionnel

Le spécialiste en médecine nucléaire exerce dans le milieu hospitalier au sein d’une équipe pluridisciplinaire. 

Ses horaires de travail sont plus réguliers que ceux de certains autres spécialistes.

Conditions requises

Le titre de médecin spécialiste en Médecine nucléaire est un Titre Professionnel Particulier (TPP) régi par l’Arrêté ministériel du 10/09/1996 fixant les critères spéciaux d’agrément des médecins spécialistes en médecine nucléaire.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus