Une sûreté optimale est essentielle pour l'aviation moderne. Le rôle de l'agent de sûreté (à ne pas confondre avec l'agent de sécurité qui garantit la protection des personnes et des biens) est donc de plus en plus important. Au poste d'inspection, il filtre les passagers, les personnels techniques et navigants, les collaborateurs de l'aéroport, les bagages ou encore le fret et les colis postaux.

Son but : empêcher l'introduction en zone réservée et à bord des avions de toute personne ou élément de nature à compromettre la sûreté des vols.

Ses fonctions les plus évidentes consistent en le positionnement et la vérification des effets personnels sur le tapis de la machine à rayons-X, le visionnage et la détection des objets et bagages, la palpation de sécurité, le contrôle au magnétomètre[1] des personnes et la fouille des bagages. Les agents effectuent une seule de ces tâches ou plusieurs simultanément.

Concrètement, présent en amont du portique, il invite les passagers à retirer tout vêtement ou objet susceptible de déclencher l'alerte. Il vérifie le positionnement des bagages sur le tapis de convoyage de l'appareil radioscopique et oriente les personnes vers le portique. Derrière son écran, il visionne les bagages passés aux rayons X. Enfin, en aval du portique, il procède aux palpations et utilise le magnétomètre. Il peut éventuellement procéder à l'ouverture des bagages et retirer tout objet illicite en possession du passager.

Les bagages trop volumineux ou trop lourds et qui ne peuvent pas passer par le check-in font l’objet d’un screening séparé au moyen de rayons X. Lorsqu'un objet interdit ou suspect est détecté, l'agent applique les procédures d'exploitation.

Dans sa mission, l'agent de sûreté peut aussi être amené à contrôler les accès aux zones réservées et à assurer la sécurité sur les périmètres des avions.

Il doit faire preuve de beaucoup d'énergie puisqu'il est en charge de multiples vols sur une seule journée.

[1] Un magnétomètre est un appareil qui sert à mesurer le champ magnétique ou l'aimantation d'un dispositif.

 

Compétences & actions

  • Maîtriser les techniques de contrôle et de palpation
  • Connaître et appliquer rigoureusement la réglementation en vigueur
  • Posséder d'excellentes connaissances en langues (anglais, néerlandais)

Savoir-être

  • Vigilance
  • Capacité de concentration
  • Sens de l'observation
  • Capacité à appliquer des règles strictes de sécurité
  • Faculté de réaction
  • Calme et maîtrise de soi
  • Capacités d'identification des situations conflictuelles et dangereuses
  • Méthode et rigueur
  • Fermeté
  • Bonne résistance au stress
  • Bonne condition physique pour supporter la station debout prolongée
  • Excellente présentation

Cadre professionnel

L'agent de sûreté opère dans les aéroports aux postes d'inspection et filtrage. Le travail s’effectue en partie debout (pour l'inspection des bagages, les palpations, le contrôle au magnétomètre) mais aussi assis (visionnage des rayons X) et en équipe (les agents tournent sur les différentes tâches). Il peut travailler en horaires décalés : parfois tôt le matin et tard le soir, y compris le week-end et les jours fériés. Sa fonction peut l’amener à exercer en sous-sol ou dans des lieux mal éclairés.

Il porte un uniforme ou une tenue spécifique imposée. Après plusieurs années d'expérience, il lui sera possible d'accéder au poste de superviseur et/ou formateur.

Autre appellation : Opérateur·rice en sûreté aéroportuaire

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.