Siep Logo

Conducteur·rice d'engins de chantier

Bâtiment & construction / Gros oeuvre

Métier en fonction critique en Wallonie Métier en fonction critique en Wallonie
Code Riasec RCE - Mise à jour 30/07/2015

Le conducteur d’engins de chantier est bien plus qu’un « chauffeur ». C’est un véritable outil qu’il manipule. Il se charge de creuser, d’excaver, de remblayer ou encore de terrasser. Il creuse des tranchées dont la largeur, la profondeur et le parcours sont définis sur un plan qu’il doit absolument respecter. Il aplanit un terrain à l’aide d’une niveleuse. Il décharge du matériel avant de le placer au bon endroit sur un chantier. Ses missions sont variées puisqu’il peut participer à la construction de routes, à la pose de réseaux d’égouttage ou de conduites diverses, par exemple. Il intervient souvent aussi dans la première phase d’un chantier de construction.

Le métier comprendra notamment les tâches suivantes :

  • Conduire des bulldozers pour l’exécution de terrassements, le remblaiement de fossés, le talutage, les travaux sur terrain en pente
  • Exécuter des terrassements au moyen de chargeurs et de pelles hydrauliques pour la pose de rigoles, de réseaux d’égouttage ou d’autres conduites
  • Damer avec un compacteur
  • Répandre des matériaux (sable, gravier) et niveler des terrains
  • Compacter et renforcer des talus et des routes en terre
  • Transporter des matériaux avec un dumper
  • Entretenir des moteurs diesel
  • Assurer le suivi des entretiens, inspections et réparations nécessaires
 

Compétences & actions

  • Connaître la technique des moteurs diesel, des systèmes hydrauliques, pneumatiques et électriques et des machines de construction
  • Connaître les techniques de conduite, de pratique et de transport des bulldozers, chargeurs, compacteurs, pelles et niveleuses
  • Assurer le suivi des entretiens, inspections et réparations nécessaires
  • Pouvoir répandre des matériaux (sable, gravier) et niveler des terrains avec une niveleuse
  • Compacter et renforcer des talus et des routes en terre
  • S’adapter de manière permanente aux nouvelles technologies
  • Respecter les prescriptions en matière de sécurité, hygiène et environnement

Savoir-être

  • Précision
  • Prudence
  • Sens des responsabilités et de la sécurité
  • Polyvalence
  • Sang-froid

Cadre professionnel

Dans la pratique, bon nombre de conducteurs d’engins de chantier sont engagés comme ouvriers au sein d’entreprises privées ou publiques. Selon l’entreprise et son envergure, le conducteur d’engin pourrait être amené à conduire différents types d’engins : des pelles, des bouteurs, des chargeurs, des niveleuses, des compacteurs, des finisseuses,…ou au contraire à se spécialiser dans un type particulier. Dans les deux cas, une solide formation en mécanique s’impose, ainsi que de nombreuses heures de pratiques professionnelles.

Autre appellation : Conducteur·rice de grue à tour

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.