Siep Logo

Marqueteur·euse

Artisanat Culture / Artisanat

Code Riasec RAC - Mise à jour 01/01/2007

Le marqueteur applique sur du bois des motifs décoratifs découpés dans du bois, de la corne, de l'écaille, du nacre, etc. Il travaille en collaboration avec l'ébéniste.

L'artisan marqueteur travaille les feuilles de placage en les juxtaposant ou en les incrustant sur un même plan, générant une surface lisse, qui est ensuite encollée sur la surface d'un meuble ou de tout autre élément que l'on veut décorer afin d'en rehausser la beauté et la valeur artistique.

Le travail du marqueteur consiste à la préparation du motif, à la préparation des feuilles de placage, à la découpe des pièces, à l'ombrage des pièces pour ajouter une sensation de relief, au montage et à la fixation des pièces, à la préparation et à la finition.

Outre une presse pour les opérations de serrage, des précelles et des poinçons pour la manipulation des pièces découpées (pince simple ou inversée), quelques outils de perçage et des lames, le marqueteur utilise encore d'autres outils qu'il doit évidemment bien connaître et maîtriser.

 

Compétences & actions

  • Maîtriser les différentes essences de bois
  • Connaissances en techniques de dessin
  • Dextérité manuelle

Savoir-être

  • Bonnes connaissances de l'histoire de l'art
  • Patience
  • Sens de l’organisation
  • Méticulosité
  • Habileté et adresse
  • Sens artistique et réflexes rapides

Cadre professionnel

Le marqueteur travaille souvent seul, dans son atelier. Il peut aussi collaborer avec un ébéniste pour restaurer ou copier des meubles anciens.

Souvent sollicité pour des restaurations de mobilier ancien, le marqueteur doit aussi pouvoir réaliser des créations contemporaines à la demande, par exemple pour des designers.

Autre appellation : Décorateur·rice
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.