Siep Logo

Mécanicien·ne industriel·le

Technique & industrie / Mécanique & électromécanique

Métier en pénurie en Région bruxelloise Métier en pénurie en Région bruxelloise Métier en pénurie en Wallonie Métier en pénurie en Wallonie
Code Riasec RIE - Mise à jour 30/07/2015

Le mécanicien industriel effectue les entretiens préventifs des différentes lignes de production afin de détecter à temps les problèmes techniques et les réparer pour minimiser les arrêts de production. Il travaille principalement sur des machines fixes, des systèmes mécaniques, hydrauliques et pneumatiques assistés par ordinateur ou par automates programmables.

Lors de l'installation de nouveaux équipements, il se familiarise avec les aspects techniques des nouvelles installations pour pouvoir en comprendre le fonctionnement mais aussi pour l'expliquer aux opérateurs qui vont les utiliser. Il utilise différentes outils de démontage et remontage, des produits dégraissants, autoblocants, etc., des outils de contrôle (voltmètre, ampèremètre) et des engins de manutention, de levage, d'usinage.

 

Compétences & actions

  • Monter, démonter et régler des machines
  • Manipuler des outils à main, des machines-outils et des instruments de mesure
  • Être attentif à la sécurité et aux normes lors des réparations
  • Capacités communicationnelles lors de la formation des opérateurs qui utiliseront les nouvelles installations
  • Savoir lire et interpréter des plans, schémas
  • Exploiter les données fournies par l'observation du dysfonctionnement
  • Déterminer l'origine de la panne
  • Décider et/ou exécuter le type d'intervention
  • Assurer et/ou collaborer à la remise en service
  • Signaler les anomalies constatées.

Savoir-être

  • Savoir donner des informations techniques
  • Précision
  • Rigueur
  • Esprit logique
  • Être résistant au stress

Cadre professionnel

Toutes les entreprises emploient des mécaniciens industriels. Selon l'entreprise dans laquelle il travaille, il exerce son activité seul ou en équipe. Il peut également avoir à gérer le travail d'une équipe de techniciens (mécaniciens, électriciens, électroniciens, etc.). Il peut travailler selon divers horaires : de jour, de nuit, à pauses pour les gardes par exemple. Généralement, le mécanicien industriel exerce son métier au sein des unités de production ou en atelier.

Certains inconvénients sont en lien avec ce métier puisqu'il faut une certaine force pour soulever certaines pièces mécaniques, il faut parfois travailler dans des positions inconfortables. De plus, certains désagréments sont dus au port de vêtements de protection, à la chaleur, à la saleté, à l'humidité et au bruit. Des risques de lésions sont également possibles.

Autres appellations : Électricien·ne d'équipement industriel, Monteur·euse de machines, Mécanicien·ne de machines fixes
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.