Le Supply chain manager exerce une fonction stratégique au cœur d’une entreprise ou d’un groupe d’entreprises. Son principal objectif est d’améliorer l’efficacité opérationnelle des processus de l’ensemble de la chaîne logistique allant de l’approvisionnement à la distribution en passant par l’achat.  

Ce gestionnaire s’implique dans toutes les décisions sur les plans financiers, commerciaux (relations externes à long terme), techniques (capacité de production, de stockage, de distribution, outils numériques et automatiques, etc.) et humains  en rapport avec la logistique de son entreprise. 

Ses responsabilités de coordination dépassent le cadre de l’entreprise : elles engagent la collaboration de ses partenaires (fournisseurs, sous-traitants, clients, etc.) avec lesquels il cherche des accords et définit des cadres pour optimiser la chaîne globale. Ainsi, il veille à doter son entreprise de processus et de méthodes performants, et à accompagner les employés dans l’amélioration des flux ou dans l’intégration de nouveaux systèmes d’information et de planification ou de nouveaux logiciels de gestion. Il établit les niveaux de performance attendus et s’assure qu’ils sont atteints. 

A la croisée de plusieurs fonctions (achat, marketing, commercial, contrôle de gestion, finance, ressources humaines), le Supply chain manager analyse des situations complexes, anticipe les problèmes qui pourraient se produire, recherche et propose des solutions et tente de faire adhérer ses interlocuteurs à ses plans d’action. L’établissement du budget annuel, lié à son département, est également de son ressort. 

En somme, il est le penseur, le développeur, le gestionnaire et le garant de la cohérence de l’ensemble de la chaîne logistique 

Il travaille dans un domaine en mutation constante, confronté aux opportunités et aux défis posés par la mondialisation, les nouvelles technologies de l’information, l’évolution de la consommation et les exigences environnementales. Il combine tous ces éléments avec un souci d’efficacité croissante.

 

Compétences & actions

  • Posséder un large panel de compétences dans les domaines des achats, de la production, de la gestion des stocks, du transport, de la distribution, de la gestion de la qualité, des techniques d'optimisation, des logiciels de gestion, des nouvelles technologies, etc.
  • Maîtriser une ou plusieurs langues étrangères (anglais, néerlandais, allemand, espagnol, etc.)
  • Déterminer la stratégie à suivre ainsi que les objectifs à atteindre
  • Assurer la performance logistique des équipements et des produits de production
  • Exploiter les outils Office, les logiciels de gestion d’entreprise
  • Etablir la rentabilité d’un investissement, d’un projet
  • Mettre en place la chaîne d’approvisionnement
  • Gérer plusieurs projets
  • Définir le budget annuel de son département
  • Défendre les projets auprès de la direction, des partenaires, des clients ou encore des responsables logistiques de l’entreprise
  • Veiller à maintenir les objectifs fixés aux équipes et prendre les dispositions pour y arriver
  • Conduire l’entreprise vers des certifications, les maintenir et améliorer les procédures 
  • Gérer les contacts et les relations avec les responsables logistiques des autres sites, des filiales et/ou succursales

Savoir-être

  • Méthode, rigueur et organisation
  • Mentalité de leader
  • Capacités de réflexion 
  • Esprit d’analyse et de synthèse
  • Prise d’initiatives
  • Sens des responsabilités
  • Capacité de persuasion et de négociation
  • Diplomatie
  • Mobilité internationale et flexibilité
  • Respect de la déontologie propre au secteur 
  • Résistance au stress

Cadre professionnel

Ce cadre officie principalement dans des multinationales, des grandes sociétés industrielles ou de services qui font face à des situations complexes de production, de logistique, de distribution. Une grande mobilité est exigée : il doit régulièrement se déplacer sur les différents sites de son entreprise, chez des fournisseurs ou de gros clients, et est appelé à se rendre souvent à l’étranger. L’accès à ce poste nécessite plusieurs années d’expérience.

Schéma de hiérarchisation des métiers de la logistique et flux de matières

Autres appellations : Chargé·e de gestion logistique, Chargé·e d’organisation logistique, Chef·fe de projet logistique, Chef·fe de projet Supply chain, Directeur·rice logistique, Ingénieur·e logistique, Logistics and distribution manager, Manager supply chain consulting, Production manager/planner, Purchasing manager, Responsable Supply chain, Supply chain and operations strategy manager, Supply chain administrator, Supply chain consultant, Supply chain customer service planning, Supply chain process manager, Supply chain merchandise manager, Supply chain projects coordinator
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.