Siep Logo

Traiteur-organisateur·rice de banquets

Hôtellerie & alimentation / Préparation & vente

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé
Code Riasec RIS - Mise à jour 05/07/2012

Le traiteur-organisateur de banquets prépare des repas chauds ou froids destinés à être servis, sur commande, à l'extérieur de l'établissement. L'activité du traiteur a de multiples aspects: charcutier, cuisinier, pâtissier, décorateur, vendeur, organisateur de banquets.

Le traiteur commence d'abord par être cuisinier. C'est ensuite un organisateur de banquets. C'est enfin un "ambulant" doté d'une importante faculté d'improvisation pour faire face aux imprévus.

Les traiteurs passent des contrats avec les fournisseurs extérieurs, en particulier en ce qui concerne la vaisselle, le linge de table, les fleurs, les chaises, parfois même la sonorisation, les effets de lumière, les animations originales. Il s'occupe également de la remise en ordre des lieux après la fête. Le service, quant à lui, est effectué le plus souvent par du personnel extra (maîtres d'hôtel, serveurs, etc.) souvent embauché pour l'occasion. Les traiteurs-organisateurs de banquets possèdent souvent un magasin où ils vendent des plats à emporter (chauds ou froids) en plus du service "banquets" ainsi que leur propre salle de réception.

 

Compétences & actions

  • Posséder des talents culinaires incontestables
  • Capacité d'organiser des réceptions complètes jusque dans les moindres détails : le menu, le cadre, la décoration
  • Capacité d'organiser un banquet en fonction du budget du client
  • Apporter autant d'attention et de soins à un dîner de six ou huit personnes qu'à un banquet de cinq cents couverts
  • Respecter les règles d'hygiène et de sécurité
  • Capacité à bien gérer son budget car les charges sont très lourdes
  • Capacité à travailler selon des horaires astreignants

Savoir-être

  • Etre à l'écoute de sa clientèle, être tributaire de sa clientèle
  • Etre attentif à la qualité, la présentation et à la décoration des plats, avoir de l'imagination
  • S'adapter au budget de son client lors de l'élaboration d'un banquet.
  • Etre un bon organisateur : il faut être capable d'organiser des banquets en n'importe quel lieu, pour n'importe quelle circonstance (joyeuse, académique ou dramatique) et savoir s'adapter aux besoins et aux nécessités du moment
  • Soigner l'étalage de son magasin
  • Répondre aux désirs de la clientèle et donc de s'informer des préparations culinaires en vogue
  • Posséder un matériel fiable et performant (matériel de cuisine, comptoir frigorifique, etc.)
  • S'informer des nouvelles technologies tant au niveau culinaire qu'au niveau du matériel
  • Posséder une parfaite santé : les journées sont longues et les conditions de travail dures

Cadre professionnel

Indépendant, il organise des banquets de taille variable (de quelques personnes à quelques centaines de personnes). Il s'occupe de la restauration et du service mais peut également prendre en charge la vaisselle, le mobilier, le linge, la décoration, etc. Il engage du personnel de cuisine et de salle en fonction des besoins des événements qu'il prépare. Il peut avoir un magasin et/ou une salle de réception.

Conditions requises

Toute personne voulant exercer l’activité de traiteur-organisateur de banquet doit prouver, à côté des connaissances de gestion de base, la compétence professionnelle sectorielle.

La compétence professionnelle sectorielle peut être prouvée au moyen de certains diplômes (AR du 13/06/1984) ou d'une pratique professionnelle de 5 ans au moins au cours des 10 dernières années.


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.