Réforme des milieux d'accueil de la petite enfance : quels diplômes pour pouvoir travailler?

Posté le 16/01/2020  —  Actualité précédente / suivante

La réforme des milieux d'accueil de la petite enfance est entrée en vigueur le 1er janvier 2020. Cette réforme, aussi appelée réforme MILAC, engendre de nombreuses modifications en ce qui concerne la formation initiale des travailleurs du secteur.

Pour rappel, cette réforme a pour objectifs d'assurer une meilleure accessibilité pour les publics les plus précarisés, un renforcement de la qualité de l’accueil, une professionnalisation du personnel, la non-marchandisation du secteur, la stabilité des structures et un soutien renforcé des milieux d'accueil.

Les modifications sont relativement importantes mais les inquiétudes des travailleurs portent surtout sur les changements dans les qualifications réglementairement reconnues pour les professionnels des milieux d'accueil de la petite enfance. En effet, de nouvelles dispositions sont entrées en vigueur le 1er janvier 2020 en ce qui concerne la formation du personnel d'accueil et de direction, bien que l'application de l'ancienne réglementation reste maintenue pour six mois.

Trois fonctions sont prévues, qui correspondent à trois groupes de qualifications reconnues:

1. L'accueil des enfants

A partir du 1er janvier 2020, l'accueil des enfants nécessite d'avoir un certificat d'enseignement secondaire supérieur (CESS) ainsi qu'un autre diplôme parmi :

  • le certificat de qualification en puériculture (enseignement secondaire professionnel);
  • le certificat de qualification d'agent d'éducation (enseignement secondaire technique de qualification);
  • le diplôme de chef d'entreprise accueillant d’enfants (IFAPME/EFP);
  • le diplôme de chef d'entreprise directeur de maison d’enfants (IFAPM/EFP); 
  • le certificat de qualification auxiliaire de l'enfance (enseignement de promotion sociale);
  • le certificat de qualification éducateur (enseignement de promotion sociale).

2. L'encadrement psycho-médico-social

Il nécessite dorénavant d'avoir un diplôme de l'enseignement supérieur de type court ou long parmi:

  • le bachelier de transition en sciences psychologiques et de l’éducation;
  • le bachelier professionnalisant d'assistant en psychologie;
  • le bachelier professionnalisant d'assistant social;
  • le bachelier professionnalisant en d'infirmier responsable de soins généraux;
  • le master en sciences psychologiques;
  • le master en sciences de l'éducation;
  • le master en ingénierie et action sociale;
  • le master en sciences de la santé publique.

La création d'un bachelier en éducation de l'enfance est en préparation.

3. La direction

Dorénavant, pour accéder à une fonction de directeur de crèche, il faudra posséder un diplôme de l'enseignement supérieur de type court ou long, à orientation psycho-pédagogique, de santé ou sociale. Sont concernés:

  • toutes les qualifications reconnues pour la fonction d’encadrement psycho-médico-social;
  • le bachelier professionnalisant en psychomotricité;
  • le bachelier professionnalisant d'éducateur spécialisé;
  • le bachelier professionnalisant d'instituteur préscolaire
  • le doctorat en médecine;
  • le bachelier professionnalisant de sage-femme.

Un certificat comportant 4 modules est actuellement en préparation.

=> La qualification pour une de ces fonctions est valable dans tous les types de milieux d'accueil (crèche, Service d'accueil d'enfant, (co)accueillants d’enfants indépendants), ce qui permet de faciliter la mobilité du personnel d'un milieu d'accueil  à l'autre.

Pour les personnes en fonction avant le 1er janvier 2020 et qui ne disposent pas des qualifications reconnues par la nouvelle réglementation :

Ces personnes sont assimilées à du personnel justifiant de la qualification reconnue et peuvent donc rester en fonction sans limite de temps.

Pour le personnel en cours de formation et dont la formation s'achève après le 1er janvier 2020:

  • formation chef d'entreprise directeur de maison d'enfant : assimilées à des personnes en fonction en maisons d'enfants ou comme accueillant;
  • formation chef d'entreprise accueillant d'enfants sans CESS : assimilées à des personnes en fonction en tant qu'accueillant ou personnel d'accueil des enfants;
  • formation auxiliaire de l’enfance ou éducateur (en promotion sociale) sans CESS : assimilées à des personnes en fonction en tant qu'accueillant ou personnel d'accueil des enfants.

Diplômes obtenus depuis le 1er janvier 2017:

  • les personnes qui ont obtenu leur diplôme de directeur de maison d'enfants (IFAPME/EFP) sont assimilées à du personnel de direction en fonction au 1er janvier 2020;
  • les personnes qui ont obtenu leur certificat de qualification d'auxiliaire de l'enfance sans disposer d'un CESS sont assimilées à du personnel d’accueil des enfants.


 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.