Siep Logo

Agent·e de maintenance des voies ferroviaires

Transports & logistique / Transport ferroviaire

Mise à jour 20/02/2015

La fonction de l'agent de maintenance spécialisé dans les voies est essentielle. Sans les rails, les trains ne circuleraient tout simplement pas ! Son job consiste en la pose, l'entretien et la rénovation des rails, kilomètre par kilomètre, mais aussi des autres composants de la voie comme le ballast[1], les traverses et les aiguillages. Par son travail, il veille à ce que les trains puissent circuler dans les meilleures conditions de sécurité.

Son activité est physique : il doit marcher, soulever des charges parfois lourdes et se pencher bien souvent. Avant de procéder aux travaux d'usage, il se voit attribuer ses tâches par le chef d'équipe. La pose de voie nécessite une technique bien particulière et des outils qui le sont tout autant. Un rail peut en effet mesurer jusqu'à 300 mètres de long et une traverse peut peser jusqu'à 200 kg. Des appareils de levage assurent la manutention. A l'aide d'une tronçonneuse à disques, le technicien va d'abord découper et percer les rails et les traverses puis il solidarisera les deux à l'aide de boulons ou de clips. Après le bétonnage de la voie, il positionne des isolants anti-vibrations à l’aide de pinceaux ou de pistolets. Enfin, il assure le nivellement du ballast, l’entretien des installations annexes et le débroussaillage des abords de la voie. En hiver, c'est lui qui s'occupe du déneigement des voies.

Ce professionnel peut passer des examens pour devenir technicien et ensuite technicien principal. Lorsqu'il devient technicien principal, il commande les matériaux, prépare les chantiers en s'assurant que le site est bien sécurisé, encadre et gère les équipes de techniciens, planifie les travaux, distribue les tâches et travaille en bureau pour l'une ou l'autre tâche administrative. Il peut être également appelé sur le terrain pour résoudre des problèmes techniques ou pour contrôler le travail effectué par ses techniciens.

 

[1] Le lit de cailloux qui supporte la voie de chemin de fer

 

Compétences & actions

  • Posséder de solides connaissances en électricité, mécanique, hydraulique, dans les matériaux métalliques et les matériaux de construction de génie civil
  • Connaître les composants de la voie : rails (profils, types, joints), traverses (bois, béton, fixations…), ballast, les éléments constitutifs des appareils de voie (pièces de bois, aiguillages, croisement, rails intercalaires, etc.)
  • Maîtriser les procédures de sécurité en vigueur
  • Installer, entretenir et rénover des voies ferrées et leurs abords
  • Maîtriser les conditions de pose de la voie

Savoir-être

  • Excellente condition physique
  • Organisation
  • Rigueur
  • Méthode
  • Dextérité manuelle
  • Prudence
  • Esprit d'équipe
  • Réactivité (travail en urgence)
  • Respect des procédures de sécurité

Cadre professionnel

Le travail peut s'effectuer de jour mais aussi très fréquemment de nuit, dans une atmosphère parfois bruyante et malgré les conditions météorologiques défavorables. L'agent est le plus souvent dehors. Il travaille sous la direction d'un chef d'équipe et d'un technicien principal. Généralement, on débute en étant "poseur de voies" puis on évolue dans la fonction. Avec quelques années d'expérience, l'agent de maintenance peut progresser vers une position de technicien. Dans ce cas, son travail s'effectue pour moitié dans un bureau et pour moitié sur le terrain.

Formations

Il n’existe pas de formation spécifique pour se préparer à ce métier. Formation spécifique organisée par le gestionnaire de l'infrastructure du réseau ferroviaire (qui fixe lui-même les conditions d'admission). Accessible après épreuves de recrutement.
Pour plus d'informations : www.lescheminsdeferengagent.be

Certaines formations peuvent s'avérer utiles dans l'exercice du métier ou constituer une bonne préparation : en électricité, mécanique, connaissance des matériaux, hydraulique, dans l'enseignement secondaire, supérieur ou encore en promotion sociale.

Autres appellations : Opérateur·rice de maintenance voie, Poseur·euse de voie ferrée, Technicien·ne travaux voies, Technicien·ne de la voie ferrée, Technicien·ne de maintenance des voies

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.