Quelques 500 agents de sécurité travaillent sur l'ensemble du réseau ferroviaire belge. On les retrouve dans deux services internes de sécurité au sein de la HR Rail : B-Security qui regroupe les agents dont la tâche est principalement axée sur la surveillance, et Securail qui se situe davantage dans l'intervention.

L'agent B-Security opère au sein d'une salle de contrôle. Il observe des sites déterminés du patrimoine mobilier et immobilier à l’aide de caméras de surveillance. Il tente de détecter tout comportement suspect. Il ouvre et ferme les portes d'accès, gère les aires de stationnement et est en plus responsable du traitement des alarmes. Parmi les missions de sécurité affectées à B-Security figure aussi le contrôle d’accès aux bâtiments administratifs.

Quant à l'agent Securail, il effectue des patrouilles dans les gares ou d'autres installations dans le but de renforcer la sécurité. Il agit à titre préventif et éducatif à l'encontre de comportements sociaux indésirables et assure les interventions en cas d’agression, de vol, de vandalisme (graffitis) ou d'accident. Il possède toutes les autorisations légales pour procéder à des contrôles d'identité et émettre des procès-verbaux aux infractions à la législation en vigueur sur le domaine de la gare ou des installations ferroviaires. Le cas échéant, il peut faire usage d'un gaz incapacitant ainsi que de menottes. Dans sa formation, il aura appris des techniques de base de self-défense, pour maintenir une distance de sécurité en cas d'intervention, si nécessaire. En cas de gros incident, il sécurise le lieu de l'événement et prend contact très rapidement avec les services de secours et/ou la police. Il peut porter secours aux éventuels blessés et procéder à l'évacuation des voyageurs et de toute personne présente sur le site. Il peut aussi mener des actions de sensibilisation (ne pas  traverser les voies, par exemple).

En soutien, il fait appel au Security Operations Center (SOC), joignable jour et nuit, pour demander de l'aide ou pour signaler un élément ou individu suspect. Ce centre suit les images des caméras qui proviennent des ateliers centraux, parcs à câbles, postes de signalisation… Son effectif est composé en grande majorité d'agents qui ont officié dans les trains et gares.

 

Compétences & actions

  • Identifier et maîtriser les situations conflictuelles et dangereuses
  • Observer et constater des éléments visuels et auditifs
  • Développer des stratégies pour résoudre des problèmes propres à la fonction d'agent de sécurité
  • Appliquer des règles strictes de sécurité
  • Prendre en compte la diversité du public
  • Calmer les gens en état de stress, panique ou d'hystérie

Savoir-être

  • Vigilance
  • Sens de l'observation
  • Autorité
  • Aisance et clarté dans l'expression
  • Méthode
  • Faculté de réaction
  • Diplomatie et psychologie
  • Résistance au stress
  • Capacité d'attention
  • Autonomie
  • Calme et maîtrise de soi
  • Flexibilité
  • Bonne condition physique (pour supporter la station debout prolongée)

Cadre professionnel

Les agents Securail travaillent en étroite collaboration avec les services de police. Ils sont repérables à leur uniforme rouge et noir. Ils suivent régulièrement des formations de recyclage, les lois évoluant vite (notamment sur la législation, la sécurité des trains, la gestion de conflits, etc.).

Les patrouilles et équipes de Securail sont dirigées quotidiennement par un Security Operations Center (SOC) central. Securail collabore à l'occasion avec des sociétés de surveillance externes, tant pour la surveillance statique que pour la surveillance mobile.

Les agents B-Security exercent à l'intérieur, sont en chambre de contrôle. Les horaires sont flexibles (travail de jour, de nuit, jours fériés).


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.