Siep Logo

Business analyst

Economie & gestion / Gestion & comptabilité

Métier en pénurie en Région bruxelloise Métier en pénurie en Région bruxelloise Métier en pénurie en Wallonie Métier en pénurie en Wallonie
Code Riasec CIE - Mise à jour 21/12/2016

Le business analyst intervient dans divers types d'entreprises en vue d'en améliorer les méthodes de gestion informatique sur le plan organisationnel (répartition des fonctions et des tâches, hiérarchie des niveaux de responsabilité, méthodes de gestion, procédures administratives, système de classement de l'information) et d'augmenter l'efficacité, la productivité et la rentabilité des activités de l'entreprise. Sa mission consiste aussi à connecter ce que construisent les développeurs informatiques avec les besoins de la société et de ses travailleurs.

A cette fin, il décortique des données chiffrées et analyse différentes facettes de l'organisation de l'entreprise au moyen d'observations, d'entretiens avec le personnel et d'études de la documentation. Ensuite, après avoir modélisé le fonctionnement, il formule des recommandations pour résoudre les problèmes observés ou pour atteindre de meilleurs résultats à long terme. Il peut également participer, en collaboration avec la direction, à l'implantation de nouvelles méthodes de gestion. Il se préoccupe de déceler toute source de perte de temps, d'argent et d'énergie pouvant nuire à l'efficacité de l'organisation et à la rentabilité de l’entreprise.

Ses démarches ont pour but de simplifier, d’adapter ou de faire évoluer les processus de production, de vente, de gestion de la relation client, de circulation de l’information ou encore de logistique. Il décortique les besoins et contraintes de chaque service concerné, identifie les parties prenantes, décèle les lacunes et propose des solutions qui peuvent être informatiques et/ou organisationnelles.

Son rôle est de déterminer ce que le processus informatique va devoir accomplir et, pour le faire, il travaille en étroite collaboration avec le service informatique (chefs de projets, analystes développeurs, etc.) chargé de réaliser le logiciel ou le système nécessaire. En d’autres termes : ce n’est pas lui qui programme mais il doit être capable de dialoguer avec les programmeurs. Il traduit les exigences de l’entreprise en objectifs techniques pour les équipes de développement, qu’elles soient internes ou externes.

Enfin, il veille au bon déroulement des nouveaux processus et vérifie la conformité des solutions mises en œuvre avec les besoins analysés, en étroite collaboration avec les représentants des fonctions impliquées.

 

Compétences & actions

  • Posséder des connaissances en gestion d’entreprise, gestion des ressources humaines, statistiques, marketing et finances
  • Maîtriser les outils informatiques : bureautique mais aussi gestion de bases de données, outils de stockage et d’extraction d’informations, programmation et développement
  • Analyser des processus métiers et des systèmes informatiques
  • Comprendre l’organigramme des tâches et fonctions dans l’entreprise
  • Définir des besoins de gestion opérationnelle
  • Planifier et coordonner des projets transversaux
  • Communiquer et collaborer avec différents services
  • Convaincre et fédérer les équipes de travail
  • Rédiger des cahiers des charges et des rapports
  • Parler anglais et néerlandais

Savoir-être

  • Esprit d’analyse et de synthèse
  • Goût pour les chiffres
  • Vision d’ensemble
  • Ecoute et sens du contact
  • Négociation et diplomatie
  • Rigueur et organisation
  • Force de proposition
  • Créativité et sens de l’initiative
  • Résistance au stress

Cadre professionnel

Le business analyst travaille le plus souvent comme salarié au sein de grandes entreprises. Selon la structure de l’organisation, il peut être rattaché au contrôle de gestion, au service financier, à un bureau de projets, au service informatique, etc. Dans certains cas, il fait partie d’un service d’analyse business à part entière, dépendant directement de la direction. On le retrouve le plus souvent au sein de sociétés de taille importante, possédant plusieurs activités et/ou filiales. Certains travaillent comme consultants indépendants pour des entreprises de taille moyenne.

La fonction étant transversale, il travaille en étroite collaboration avec tous les services de l’entreprise, et plus particulièrement avec le département informatique. Il traite parfois avec d’autres sociétés si certaines fonctions du business sont externalisées (sous-traitance).

Le travail s’effectue en bureau et les horaires sont généralement réguliers, en semaine. Des prestations en soirée ou le week-end peuvent être nécessaires dans la gestion de certains projets. La fréquence des déplacements dépend de la structure de l’entreprise : quasi inexistants au sein d’une société où toutes les activités sont regroupées, ils sont réguliers dans les grands groupes nationaux et internationaux.

Autres appellations : Analyste business, Analyste d’affaires, Analyste des systèmes d’affaires, Analyste en gestion d’entreprise, Chargé·e d’études en organisation et informatique, Consultant·e fonctionnel·le, Consultant·e en système d’information

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.