Siep Logo

Chargé·e de commerce extérieur

Economie & gestion / Commerce, distribution & marketing

Code Riasec ESI - Mise à jour 01/01/2011

Le chargé de commerce extérieur travaille dans des entreprises ayant une forte activité internationale.Chargé du développement du chiffre d'affaires à l'étranger et de la marge à dégager sur l'activité export, il peut avoir, selon les cas, une mission à dominante marketing ou vente.

Il mène une veille sur les différents marchés dont il a la responsabilité (évolution des prix et de la concurrence) et, éventuellement, recherche et mène des études sur de nouveaux marchés porteurs.

Toujours dans le domaine du marketing, il est chargé de concevoir et de mettre en oeuvre une stratégie marketing à l'exportation (quels produits faut-il exporter ? quels modes de communication choisir ?). Il définit également une stratégie commerciale, développe un réseau d’agents et de distributeurs, et anime la force de vente sur place. Pour les affaires les plus importantes, c’est lui qui mène les négociations. Selon les cas, il peut également s'occuper des commandes de marchandises à l'étranger, de la gestion des inventaires, de l'entreposage et de la distribution, des importations ou de la vente de marchandises à l'étranger et leur expédition par l'intermédiaire des compagnies de transport appropriées et à un prix avantageux. Il peut également prendre en charge les formalités entourant la réception des marchandises (dédouanement, transport local, paiement factures, etc.).

La connaissance des langues n’est pas un atout mais une nécessité : l'anglais est la langue de travail usuelle et doit être parfaitement maîtrisé. Le plus souvent, en fonction des zones de développement export de l'entreprise, une autre langue peut être requise. Dans les entreprises commerciales, le chargé de commerce s'occupe des exportations (contacts clients). Dans des agences publiques, ou autres associations qui touchent à l’international, il s’agit plus d’un travail d’organisation et de mise en relation de sociétés wallonnes et étrangères, débouchant après sur des contrats commerciaux.

 

Compétences & actions

  • Compétences commerciales et de gestion
  • Solides connaissances en marketing, en techniques de vente, en droit
  • Connaissances linguistiques.

Savoir-être

  • Sens des responsabilités
  • Sens du contact
  • Esprit d’initiative
  • Tempérament commercial
  • Sens relationnel
  • Ouverture d’esprit pour pouvoir mener des négociations dans un environnement multiculturel.

Cadre professionnel

Des spécialistes de cette discipline sont demandés par toutes les firmes d'import-export mais également par les banques, les assurances, les transporteurs et les institutions publiques.

Autres appellations : Importateur·rice-exportateur·rice, Manager import/export, Technicien·ne en administration du commerce extérieur
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.