Siep Logo

Sous-fiche de Compositeur·rice

Compositeur·rice de musique de film

Culture / Cinéma, radio et télévision
Culture / Musique et danse

Mise à jour 06/09/2013

De l'accompagnement au piano dans les salles, aux enregistrements de bandes son en studio, la musique de film est très vite devenue une composante essentielle à une œuvre cinématographique ou télévisuelle. Elle souligne les images et renforce l’ensemble de la réalisation.

Afin que cette musique corresponde au plus près à l’ambiance, le compositeur lit le scénario, discute avec le réalisateur sur l'atmosphère à donner à certaines scènes ou séquences et effectue des recherches sur les thèmes abordés.

Il écrit et compose ensuite les différentes musiques qui peuvent être jouées par un seul instrument ou un orchestre entier. Il peut réaliser de la musique de film orchestrale, de la musique ambiante ou contemporaine. Pendant le montage, il teste des séquences, réécrit des passages si nécessaire, arrange et orchestre.

Il termine par enregistrer et « caler » la musique sur le film, en collaboration avec le monteur et l'ingénieur du son.

« Etre compositeur, c'est avant tout une manière de vivre, de percevoir le monde et d’y réagir. »

Bruno De Cat, Denis Bosse, Gilles Gobert et Jean-Pierre Deleuze, Membres du Conseil d'Administration du Forum des Compositeurs, Lire l'interview

 

Compétences & actions

  • Posséder une grande culture musicale
  • Maîtriser le solfège, lire et écrire la musique
  • Connaître les caractéristiques des instruments
  • Posséder des connaissances liées à la prise de son, au montage
  • Lire un scénario et en dégager l'atmosphère musicale
  • Se documenter, faire des recherches

Savoir-être

  • Imagination et inventivité
  • Précision
  • Rigueur
  • Persévérance
  • Souplesse et adaptabilité
  • Capacité à travailler en solitaire et en équipe
  • Sens de l'écoute

Cadre professionnel

Le compositeur de musique de film peut être sollicité pour différents supports: films documentaires, publicités, jingles, sites internet et jeux vidéo, téléfilms, courts et longs métrages, etc. Il est présent avant, pendant et après le montage, ce qui demande une grande disponibilité et suppose des horaires variables. Son salaire dépend de la taille des productions et du budget de ces dernières.

Autre appellation : Orchestrateur·rice

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.