Siep Logo

Musicien·ne / Instrumentiste

Musique et danse Culture / Musique et danse

Code Riasec AIS - Mise à jour 23/07/2012

Le musicien ou instrumentiste, est la personne qui produit de la musique au moyen d’un ou de plusieurs instrument-s. Il peut jouer en tant qu’interprète solo ou faire partie d’un orchestre, d’une fanfare ou d’un groupe et interpréter différents styles de musique (classique, baroque, musique de chambre, rock, pop, folk, jazz, blues, etc.). Autodidacte ou non, le musicien passe beaucoup de temps à répéter afin d’acquérir la technique et de bien assimiler et maîtriser les partitions (si elles existent) ainsi que son instrument. Il peut être amené à jouer dans différentes circonstances (en studio d’enregistrement, en concert, lors de répétitions, en lors d’une improvisation, etc.) et devant tout type de public.

Au sein même du métier de musicien, une distinction peut être faite entre, d’une part, le compositeur, qui « écrit » et « pense » la musique, et, d’autre part l’interprète, qui exécute celle-ci. Parfois, les deux rôles peuvent être endossés par la même personne. On parlera alors d’auteur-compositeur-interprète, qui est la personne qui écrit le texte et la musique de chansons qu’il interprète luimême.

S’ils jouent généralement devant un public, de nombreux musiciens ne travaillent qu’en studio pour des oeuvres enregistrées (musiques de film, publicités, etc.). Ils peuvent également se faire connaitre sur Internet en postant des chansons et en se faisant produire par les internautes ou dans la rue.

 

Compétences & actions

  • Posséder une bonne connaissance de la musique
  • Etre capable de jouer d'un ou de plusieurs instruments 
  • Pouvoir lire une partition
  • Pouvoir jouer avec d'autres musiciens (dans le cas d'un musicien d'orchestre ou d'un groupe)
  • Suivre les directives du chef d'orchestre (dans le cas d'un musicien d'orchestre)
  • Avoir une bonne mémoire
  • Avoir de la dextérité
  • Avoir du souffle pour certains instruments
  • Comprendre d'autres langues peut être un atout

Savoir-être

  • Oreille musicale
  • Goût pour la scène
  • Imagination et inventivité
  • Persévérance, rigueur
  • Disponibilité (répétitions et tournées), flexibilité, adaptabilité
  • Patience
  • Pédagogie (enseignement)
  • Bon contact avec le public
  • Bonne capacité de concentration
  • Bonne hygiène de vie et bonne condition physique
  • Résistance au stress

Cadre professionnel

Les carrières des musiciens dépendent en général de l’instrument choisi et du type d’activité entreprise. Ils sont toutefois nombreux à se tourner vers l’enseignement.

La plupart des instruments peuvent mener à une carrière soliste, même s’il est très difficile de se produire complètement seul (en musique classique, le musicien fait souvent partie d’un orchestre, par exemple). Le musicien soliste a également la liberté d’organiser sa carrière comme bon lui semble et, dès lors, il accède plutôt à un statut d’indépendant. Afin de se faire connaitre, le musicien soliste peut se produire lors des nombreux concours ou festivals qui offrent un tremplin considérable aux jeunes musiciens pas ou peu connus.

Contrairement au soliste, le musicien qui fait partie d’un orchestre ou d’une fanfare a une carrière relativement stable malgré les horaires irréguliers et les déplacements fréquents. En effet, dans le cas de la musique classique, il ne sera pas constamment à la recherche d’un contrat puisque c’est l’institution qui l’emploie qui se charge de programmer les différentes représentations de la saison. De plus, il reçoit un salaire chaque mois en tant qu’employé d’un orchestre.

Autre appellation : Accompagnateur·rice

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.