Siep Logo

Conseiller·ère sécurité en logistique

Transports & logistique / Logistique & flux de matières

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé
Code Riasec EIS - Mise à jour 17/07/2019

Le conseiller sécurité en logistique est au service des entreprises lorsque ces dernières doivent réaliser des transports de matières dangereuses : produits inflammables, corrosifs, toxiques ainsi que les explosifs, les gaz comprimés ou encore les produits radioactifs. En effet, le transport par route (ADR), par rail (RID), par voie aérienne (IATA) ou par voie maritime (IMDG) de ce type de marchandises est soumis à des législations nationales, européennes ou encore mondiales très strictes. Le conseiller vérifie le respect des prescriptions légales lors de l’acheminement de ces produits, de leur manipulation, lors de leur emballage, de leur stockage ainsi que de leur  transport. 

Un ou plusieurs conseillers à la sécurité sont d’ailleurs exigés dans les entreprises qui transportent ces matières, qui effectuent les opérations de remplissage des colis et citernes, des opérations de chargement et de déchargement liées à ces transports ou encore des opérations de transfert d’un mode de transport vers un autre. 

Parmi les tâches de ce professionnel figurent la mise en place de procédures de vérification, de contrôle et de sécurisation mais aussi l’audit auprès d’entreprises pour s’assurer de la conformité à la réglementation et aux procédures de sécurité. Cet audit peut être effectué ponctuellement ou selon un accord à définir. Le conseiller peut présenter, le cas échéant, des suggestions d’amélioration aux différents processus mis en place pour la réalisation de ces opérations.

Il assure également la recherche, la surveillance et l’information aux entreprises pour tout ce qui concerne les changements de législation. Il rédige les rapports d’accidents et d’incidents lorsque des dégâts sont causés aux biens, à l’environnement ou à des personnes. Il établit un rapport d’activités qui est remis à l’employeur et qui doit être tenu à disposition de l’autorité compétente. 

Enfin, la formation du personnel affecté à l’emballage, à la manutention ou à l’administration des transports figure également parmi ses nombreuses attributions.

 

Compétences & actions

  • Maîtriser parfaitement les législations du transport des matières dangereuses  
  • Établir des procédures correctes et des instructions adéquates
  • Vérifier l'application des mesures mises en œuvre pour que l'activité soit en accord avec les règlementations en vigueur 
  • Analyser les accidents ou incidents survenus et proposer des solutions afin qu’ils ne se reproduisent plus
  • Donner des avis pertinents sur les réglementations
  • Rédiger les rapports nécessaires
  • Participer à l'élaboration des programmes de formation

Savoir-être

  • Esprit d’analyse et de synthèse
  • Rigueur et précision
  • Organisation et méthode
  • Autonomie et indépendance
  • Contact relationnel aisé
  • Diplomatie et discrétion
  • Ecoute et observation
  • Goût de l’enquête et de l’investigation
  • Intuition, anticipation et réactivité
  • Adaptation et polyvalence
  • Honnêteté, intégrité et impartialité

Cadre professionnel

La fonction de conseiller sécurité en logistique peut être assurée en interne à l’entreprise ou exercée par un travailleur externe. La Règlementation ADR, IATA, RID et IMDG impose à tout intervenant lié au transport, au stockage, à la manutention de marchandises dangereuses de nommer un conseiller à la sécurité.

Schéma de hiérarchisation des métiers de la logistique et flux de matières

Conditions requises

L’autorité compétente régionale (Régions wallonne, bruxelloise, flamande) ou nationale (Service Public Fédéral Economie pour les explosifs, Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire pour le nucléaire) se charge de l’élaboration du programme de formation ainsi que de la tenue des examens menant à la certification requise.

Formations

Le conseiller à la sécurité en logistique doit être titulaire d'un certificat de formation (ADR, IATA, RID, IMDG) obtenu après avoir suivi un cours et réussi un examen auprès d’un organisme agrée. Ce certificat est valable pour le ou les modes de transport concernés, suivant les classes de produits et leurs modes de transports. Il peut être limité à certaines catégories de marchandises dangereuses. Il a une durée de validité limitée dans le temps et est automatiquement renouvelé si son titulaire a suivi une formation complémentaire et a réussi un test de contrôle pendant la dernière année précédant l'échéance de son certificat.
La liste des organismes reconnus qui dispensent les formations de base et de recyclage est disponible sur le site internet www.mobilit.belgium.be.

Les liens formations-métiers sont mis à jour annuellement.

Autres appellations : Conseiller·ère à la sécurité en marchandises dangereuses, Conseiller·ère sécurité ADR, Conseiller·ère sécurité IATA, Conseiller·ère sécurité IMDG, Conseiller·ère sécurité RID
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.