Siep Logo

Contorsionniste

Cirque, arts forains et de la rue Culture / Cirque, arts forains et de la rue

Code Riasec AER - Mise à jour 27/07/2012

Autrefois, en raison de l’étrangeté de ses numéros hors du commun, le contorsionniste n’était pas véritablement considéré comme un artiste à part entière et faisait plutôt office de curiosité ou de phénomène dans les foires et au music-hall.

Aujourd’hui, la contorsion fait partie des disciplines du cirque (et de la gymnastique). Lors de son numéro, le contorsionniste enchaîne des mouvements de flexion et d’extension spectaculaires dans lesquels les parties de son corps sont tordues, pliées ou contractées, adoptant ainsi des positions défiant les lois de l’anatomie. Il existe différentes variétés de contorsions : le contorsionniste peut placer ses jambes, ses genoux pliés de part et d’autre de son cou ou de ses épaules (contorsion avant), toucher ses pieds ou ses fesses avec sa tête, en équilibre sur ses mains posées au sol ou couché sur le sol (contorsion arrière), faire le grand écart, replier la totalité de son corps dans une boîte plus petite que lui (entérologie) ou encore, faire passer son bras derrière la tête, puis par-dessus son épaule (dislocation).

La contorsion se pratique en solo ou en groupe, au sol ou dans les airs. Le contorsionniste peut donner un style particulier à la représentation en fonction de la chorégraphie choisie, des vêtements portés, de la personnalité et de l’adresse de l’artiste. Ainsi, le numéro sera jugé élégant, athlétique, mystérieux, choquant ou humoristique./p>

 

Compétences & actions

  • Posséder une bonne connaissance du corps humain
  • Connaître les paramètres techniques (son, lumière)
  • Pouvoir imaginer un numéro de contorsion et le renouveler
  • Faire preuve de souplesse et d’agilité
  • Avoir une bonne hygiène de vie
  • S’entraîner quotidiennement (assouplissements, musculation, etc.)
  • Maîtriser les langues (surtout l’anglais)
  • Posséder des notions de gestion (si travail d’indépendant)

Savoir-être

  • Goût pour le sport et plus particulièrement la gymnastique
  • Sens artistique
  • Sens du spectacle
  • Originalité, imagination
  • Concentration
  • Capacité d’adaptation, flexibilité
  • Bonne condition physique
  • Persévérance, patience
  • Résistance au stress

Cadre professionnel

On retrouve le contorsionniste dans les cirques, les cabarets, les spectacles de rue, les productions télévisuelles, etc. Son champ d’action s’étend depuis quelques années avec sa présence dans les boîtes de nuit, les parcs d’attractions, les concerts, etc. Le contorsionniste peut faire partie d’une troupe ou se produire seul. En fonction des représentations, il aura des horaires irréguliers et sera amené à se déplacer fréquemment, y compris à l’étranger.

Autre appellation : Gymnaste

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.