Le formateur enseigne à une personne ou à un groupe, amateur ou professionnel, les techniques circassiennes ou la circomotricité (psychomotricité qui utilise les techniques de cirque). Il peut dispenser des formations sur des techniques spécifiques (trapèze, trampoline, boule, rola bola, etc.) mais il peut aussi proposer des conférences, des cours de méthodologie, de création et d’adaptation d’un numéro ou encore d’expression corporelle. Il aide les apprenants à préparer leur corps grâce à des échauffements et à appréhender les différentes techniques au rythme des cours. Il se peut également que, selon son propre bagage, le formateur intègre aussi des notions de musique, de danse ou de création de décors dans ses cours. Pour favoriser l’apprentissage de tout un chacun, il doit veiller à respecter le niveau de chaque participant (surtout amateur) de façon à ce que ce dernier s’épanouisse dans la discipline choisie. Le formateur s’assure que le cours ait lieu en toute sécurité et prend soin de montrer le fonctionnement du matériel utilisé. En fin d’année ou en fin de cycle d’apprentissage, les élèves se produisent généralement devant un public ou un jury.

 

Compétences & actions

  • Connaître les différentes techniques de cirque, de circomotricité
  • Posséder des notions en danse, en comédie, en scénographie, en musique, etc.
  • Avoir les capacités techniques et physiques d’un circassien
  • Définir un projet pédagogique
  • Pouvoir enseigner envers tous types de public (amateurs, professionnels, adultes, enfants, personnes handicapées, etc.)
  • Créer des numéros adaptés
  • Diriger un groupe et un travail collectif, posséder des qualités d’animateur
  • Respecter les règles de sécurité
  • Assurer le bon fonctionnement et l’entretien du matériel
  • Pouvoir parler et comprendre plusieurs langues peut être utile
  • Se renouveler, se former continuellement

Savoir-être

  • Passion pour les techniques circassiennes
  • Sensibilité artistique
  • Pédagogie et psychologie
  • Capacité d’adaptation et flexibilité
  • Disponibilité
  • Patience
  • Sens du contact, des relations humaines
  • Capacité à travailler en équipe
  • Autorité
  • Capacité d’écoute
  • Résistance au stress

Cadre professionnel

Généralement, le formateur exerce son métier pendant les vacances scolaires et les week-ends, lors de stages ou dans le cadre de formation continue. Il peut être amené à suivre des formations particulières lorsqu’il est confronté à un public particulier (personnes handicapées, par exemple). Outre les écoles de cirque, il peut aussi être engagé par un centre d’expression et de créativité, une école primaire ou secondaire ou encore un théâtre et donner des cours à titre d’activité principale, en reconversion après une carrière de circassien, ou en tant qu’activité parallèle à sa carrière d’artiste.

Autres appellations : Animateur·rice en arts du cirque, Assistant·e formateur·rice en arts du cirque

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.