Siep Logo

Gestionnaire-coordinateur·rice socioculturel·le

Administration & législation / Gestion administrative
Culture / Organisation et encadrement

Mise à jour 18/07/2013

Au sein d’organismes d’éducation permanente, de centres d’information, de mouvements associatifs et d’asbl diverses (sociales, culturelles, sportives, etc.), le gestionnaire-coordinateur socioculturel remplit pratiquement les mêmes missions que l’animateur- directeur d’un centre culturel. Il conçoit et supervise la réalisation des différentes activités visant à la mise en projet et à l’émancipation d’un public varié.

Il prend en charge la coordination d’une équipe pluridisciplinaire, s’occupe des recrutements, de la bonne répartition du travail et veille au bien-être de son personnel. Il assure également la gestion financière et logistique de l’institution par le respect d’un budget, la recherche de financements et l’acquisition du matériel ou de locaux nécessaires aux activités. Son travail comporte donc un volet administratif important, comprenant notamment l’élaboration des contrats, la rédaction de projets d’activités, de rapports et de bilans.

En tant que responsable de l’institution, ;il est amené à participer à de nombreuses réunions et à assurer un rôle de représentation lors de divers événements. Sans oublier la mise en place de partenariats avec d’autres acteurs locaux (culturels, sociaux, scolaires, pouvoirs publics, etc.) et la communication autour des activités et projets qu’il supervise.

Il veille à assurer une certaine cohérence autour des différents projets de façon à ce que ces derniers correspondent à la politique de son institution.

 

Compétences & actions

  • Posséder de très bonnes connaissances du milieu socioculturel
  • Connaître les différents publics
  • Etablir un programme d’activités
  • Mettre en place et superviser des animations
  • Posséder de bonnes capacités rédactionnelles
  • Pouvoir s’exprimer en public
  • Recruter du personnel
  • Pouvoir gérer une équipe
  • Etablir un budget et gérer la comptabilité
  • Gérer des biens immobiliers
  • Introduire des demandes de subsides

Savoir-être

  • Bonne communication
  • Diplomatie
  • Leadership
  • Bonne organisation
  • Créativité et imagination
  • Débrouillardise
  • Disponibilité et flexibilité
  • Polyvalence

Cadre professionnel

Généralement salarié, le gestionnaire - coordinateur socioculturel exerce son métier dans différents organismes (mouvements associatifs, centres sociaux, maisons de jeunes, maisons de retraite, fédérations, comités d’entreprises, etc.). Ses horaires seront réguliers, mais peuvent impliquer de travailler le soir, le week-end et pendant les vacances scolaires, selon le lieu d’exercice et les projets menés. Il travaille essentiellement en bureau même s’il peut être amené à se déplacer dans le cadre de rencontres avec des partenaires.

Autres appellations : Directeur·rice socioculturel·le, Responsable socioculturel·le

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.