Siep Logo

Sous-fiche de Peintre

Peintre en bâtiment, en décoration

Architecture, décoration et design Culture / Architecture, décoration et design
Equipement & parachèvement Bâtiment & construction / Equipement & parachèvement

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé Métier en pénurie en Région germanophone Métier en pénurie en Région germanophone Architecture, décoration et design
Code Riasec RCA - Mise à jour 23/07/2012

Le peintre est l’un des derniers intervenants du chantier ; c’est lui qui apporte la touche finale ! Sa mission principale consiste à recouvrir les murs, plafonds, sols d’une maison, d’un bureau, d’un lieu public avec un revêtement pour protéger et décorer. Son métier nécessite donc de pouvoir appliquer différents types de produits et d’en maîtriser les techniques d’utilisation spécifiques.

En règle générale, il commence par protéger et mettre en place le chantier (montage des échafaudages, installation des fournitures, des tréteaux…). Ensuite, il prépare les supports à peindre (ponçage, lessivage, etc.) et applique les peintures ou revêtements à l’aide de pinceaux, rouleaux ou pistolets. Le travail du peintre ne s’arrête pas toujours à la peinture puisqu’il peut également poser du papier peint, des revêtements muraux, de sol et de vitrerie. Selon les chantiers, il est amené à travailler aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des bâtiments. Il n’est pas rare qu’il utilise des échafaudages pour atteindre les zones en hauteur.

Dans le bâtiment, le peintre exerce aussi une fonction de conseiller en ce qui concerne les couleurs. Il est ainsi appelé afin de guider la clientèle en fonction de l’ambiance voulue. Il intervient aussi bien sur les constructions neuves ou anciennes et tient compte de la luminosité, de l’espace et de l’utilisation de la pièce à décorer, afin de proposer des mélanges de couleurs harmonieux. Une fois le travail terminé, il sera régulièrement appelé pour effectuer les éventuelles retouches.

Le peintre est aussi chargé de créer l’illusion. Faux marbre, faux bois, trompe-l’oeil, patines… autant de techniques qu’il maitrise afin de donner « l’illusion du vrai ». Il peut donc recréer des décors d’intérieurs, des paysages ou encore des personnages en leur donnant du relief, de la perspective et de la texture.

Après avoir pris connaissance des désirs et du budget de la clientèle, il réalise un devis avec un avant-projet sur papier ou en maquette. Il prépare ensuite les matériaux nécessaires à la réalisation de la peinture. En fonction du projet, il peut faire appel à différentes techniques telles que la peinture à la bombe ou à l’éponge, le vernissage, l’émaillage ou encore le laquage.

Enfin, le peintre peut aussi participer à la restauration et à la décoration d’objets d’art.

 

Compétences & actions

  • Connaitre la composition et les propriétés des peintures
  • Effectuer des mélanges avec des pigments
  • Maîtriser les techniques de peinture, les différents matériaux et les supports utilisés
  • Organiser et préparer le chantier ainsi que le matériel à prévoir (échafaudage, bâches de protection, table à tréteaux, etc.)
  • Evaluer l’état des surfaces à traiter et les préparer avant d’appliquer l’enduit (lessiver, boucher les trous, décaper, poncer…)
  • Utiliser les outils appropriés aux revêtements choisis (rouleaux, pinceaux, brosses, pistolets à peinture…)
  • Maîtriserles notions de volume, de perspective, de couleurs
  • Pouvoir poser aussi d’autres matériaux comme le papier peint, le parquet, de la moquette…
  • Informer et de conseiller le client sur les techniques ou matériaux à utiliser
  • Posséder une bonne culture artistique
  • Avoir une bonne pratique du dessin
  • Respecter les règles de sécurité (manipulation de produits toxiques)
  • Ne pas être sujet aux allergies (poussières, colles, solvants, etc.)
  • Se tenir au courant des dernières techniques, des nouveaux matériaux
  • Réaliser un devis et établir une facture, gérer son budget, organiser et prévoir l’équipement nécessaire sur le chantier, encadrer une équipe (si indépendant)

Savoir-être

  • Sens esthétique
  • Goût pour le travail manuel
  • Curiosité
  • Imagination, créativité
  • Minutie, précision, sens du détail
  • Patience et persévérance
  • Sens de l’observation et de l'écoute
  • Faculté d’adaptation
  • Résistance physique
  • Ne pas être sujet au vertige

Cadre professionnel

Le peintre travaille généralement sur chantiers, à l’intérieur ou à l’extérieur. En tant qu’indépendant, il pourra se constituer sa propre clientèle au fil des travaux réalisés. Le bouche-à- oreille est un excellent moyen pour lui de se faire connaître.

Il réalise la décoration ou la rénovation de lieux comme les restaurants, les églises, les magasins, les musées ou chez les particuliers. Il est parfois amené à travailler en suivant les recommandations du décorateur. Le peintre sera également appelé pour les décors de théâtre et travaille généralement en collaboration avec l’ébéniste, l’antiquaire, le restaurateur d’objets d’art…

L’exercice de la profession en tant qu’indépendant est réglementé. Il requiert la possession d’un titre spécifique ou d’une pratique professionnelle jugée suffisante (excepté pour les travaux de peinture réalisés dans le cadre de la publicité ou de décors de théâtre).

Conditions requises

L’installation en tant qu’indépendant est réglementée, il faut donc répondre aux exigences concernant l’accès à cette profession. Cet accès est régi par l’Arrêté royal du 29/01/2007 relatif à la compétence professionnelle pour l’exercice des activités de la finition, notamment des travaux de peinture, de tapisserie et de placement au sol des couvertures souples.


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.