Le pompier d'aéroport assure généralement les mêmes fonctions qu'un pompier classique. Il met son courage au service de tous !

Mais ses tâches sont évidemment appliquées à l'aviation. La principale est évidemment de prendre les mesures nécessaires en cas d'accident ou d'incendie : évacuation des passagers en urgence, intervention dans un cockpit en flammes, déblocage des portes, rupture des hublots, etc.

Dès que l'alerte est donnée, les "soldats du feu" se mettent en branle-bas de combat pour que l'autopompe démarre immédiatement. Evidemment, chacun d'entre eux sait exactement ce qu'il doit faire : chaque geste compte et les secours sur place doivent sans délai être efficaces et opérationnels. Dans le cas d'un incendie, le capitaine des pompiers aura à choisir la méthode d'attaque du feu. Si la gravité de la situation l'exige, il peut faire appel à des renforts.

Plus généralement, le pompier d'aéroport, qui évidemment se doit d'être en excellente condition physique, apporte aide et assistance dans toutes les situations critiques. En effet, finalement, la lutte contre les incendies n'est qu'une infime partie de son travail : il assure aussi le secours aux victimes, l'assistance en cas d'accidents routiers ou aériens au sein de l'enceinte aéroportuaire, d'explosions ou d'effondrements de bâtiments ainsi que les évacuations d’urgence.

C'est un métier dangereux mais exaltant qui nécessite une réelle vocation. Sur le plan moral, il faudra se montrer très résistant face à des situations extrêmes (blessures, décès, mutilations, etc.).

Hors situation d'urgence, le pompier d'aéroport suit des entraînements sportifs, effectue des exercices pratiques d'intervention, de secourisme, assure l'entretien des véhicules, etc.

Par sa présence permanente sur le site de l'aéroport, il assure un rôle de prévention.

 

Compétences & actions

  • Secourir et assister les personnes par des interventions lors d'incendies et/ou d'accidents d'avion
  • Veiller à la sécurité des personnes et des biens
  • Vérifier le bon fonctionnement du matériel
  • Procéder régulièrement à des entraînements d'intervention en cas de catastrophe aérienne
  • Maîtriser les techniques de secourisme, de réanimation et de lutte contre les incendies
  • Appliquer les règles et les instructions

Savoir-être

  • Capacités d'analyse d'une situation ou d'un événement imprévu
  • Anticipation et/ou évaluation des risques d'une situation
  • Excellente condition physique
  • Courage
  • Rapidité
  • Flexibilité
  • Disponibilité

Cadre professionnel

Le pompier fait partie du personnel de la sécurité de l'aéroport. L'emploi s'exerce généralement en extérieur sur la piste ou à l'intérieur dans la caserne installée sur le site de l'aéroport. Les horaires sont variables, décalés et irréguliers (nuit, fin de semaine, permanences de 24 heures, etc.). L'activité s'effectue en uniforme et en équipe. La durée de l'intervention varie fortement en fonction de sa nature et ne peut donc être programmée à l'avance. Ce métier fait l'objet d'une réglementation et d'instructions précises.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.